fbpx

Portrait d’athlète : Greg #1789 et #CVF

Portrait d’athlète : Greg #1789 et #CVF

Parce que nos athlètes sont l’âme et la raison d’être de nos boxs, et que chacun est unique… Voici le portrait de l’un d’eux

 

La French Co : Présente-toi en quelques mots :

Je m’appelle Greg, j’ai 37 ans et je vis sur Aix-en-Provence. J’ai 2 enfants dont un qui fait du Crossfit depuis cette année. Je travaille dans le commerce d’automobiles.

 

La French Co : Comment as-tu découvert le CrossFit ?

Par le biais d’amis qui en font depuis un certain temps. Les voyant diffuser pas mal de choses sur les réseaux sociaux et la façon dont ils m’ont décrit ce sport, j’ai commencé à m’y intéresser de près. Je cherchais une activité me permettant d’allier le bien-être, le cardio, le tout en pouvant me renforcer.

 

La French Co : Depuis quand pratiques-tu ?

Depuis juin 2018.

 

La French Co : Quel(s) sport(s) pratiquais-tu auparavant ?

J’ai un peu fait de tout. Beaucoup de foot, du basket, du tennis mais aussi un peu de musculation bien que je n’ai jamais été un grand fan de cette dernière. Je préfère quand il y a plus d’intensité.

 

La French Co : Continues –tu à pratiquer une ou des autres disciplines ? Si oui, que t’apporte le CrossFit dans celle(s)-ci ?

Non à part quelques footings de temps en temps. Mais j’ai fait le choix de me consacrer pleinement au Crossfit car c’est un sport très complet qui permet d ‘évoluer sur beaucoup de disciplines.

 

 

La French Co : Pourrais-tu décrire le CrossFit en 4 mots maximum ?

Bien-être, performance, complicité et satisfaction.

 

La French Co : Raconte-nous ton premier WOD :

Je ne cache pas que ce fut assez dur. J’appréhendais un peu mais j’ai vite été mis à l’aise. C’est ce que j’aime d’ailleurs. Les coachs sont là pour aider l’athlète à progresser pas pour le juger. Peu importe son niveau. Et il y a toujours des encouragements venant des autres qui vont vous permettre de ne rien lâcher. Le plus important est, je pense, de bien récupérer après son premier WOD et d’en tirer le positif. Puis d’y retourner régulièrement.

 

La French Co : Qu’apprécies-tu dans la discipline ?

L’état d’esprit en premier lieu. Il est très sain et vous fait aller de l’avant. Pour moi, c’est un réel plaisir d’y aller. Je n’avais jamais connu cela dans un sport auparavant.

 

La French Co : Quelle est ta plus grande fierté ou victoire ?

D’avoir progresser par exemple sur des mouvements de gym alors que je n’en avais jamais fait de ma vie. J’ai beaucoup aimé aussi faire Murph. C’est un WOD long mais très important à faire.

 

La French Co : Quels étaient tes objectifs en t’inscrivant ici ? Ont-ils évolué par la suite ?

Me sentir bien mais également de pouvoir avoir un rythme sportif soutenu. De garder la forme tout en prenant du plaisir. Mon évolution est aujourd’hui bien présente. Je sens que mon cardio est meilleur et j’ai le sentiment d’avoir progresser dans beaucoup de domaines.

 

La French Co : As-tu observé des changements sur le plan physique et mental ?

Clairement oui. Je me sens physiquement plus affûté mais je dois encore progresser. Mentalement, le Crossfit m’a fait davantage prendre conscience que rien n’est acquis et que le travail paie toujours.

 

La French Co : Quelle place prends le CrossFit dans ta vie ?

Le Crossfit tient une place importante dans ma vie de tous les jours. Tant au niveau de l’organisation que de l’alimentation par exemple.

 

La French Co : A quelle fréquence t’entraînes-tu ? Quels cours de spécialité suis-tu ?

J’essaie d’y aller tous les jours. En spécialités, je fais beaucoup d’endurance, de la gym et j’ai essayé l’haltérophilie. Ce dernier est une des disciplines sur laquelle il faudrait que je progresse.

 

La French Co : As-tu changé des choses dans ton quotidien (organisation, alimentation…) ?

Niveau organisation pas vraiment. J’adapte mes WOD en fonctions de mon planning. Concernant l’alimentation, c’était un de mes défauts. Je ne mangeais pas bien et je me suis fait faire un programme par Marie de la French Co qui au delà de me permettre de mieux m’alimenter, m’a permis aussi de me sentir mieux car il était basé également sur un rééquilibrage global.

 

La French Co : Ta famille, tes amis comprennent-ils ton mode de vie ?

Au début pas vraiment mais ayant vu le côté positif que le Crossfit m’a apporté aujourd’hui ils sont beaucoup plus compréhensifs. Pour certains d’entre eux, ils commencent même à s’y intéresser.

 

La French Co : Quelle est ta relation avec les coachs ? Quelles sont tes attentes vis-à-vis d’eux ?

Elle est très bonne. Je me sens à l’aise avec eux et la façon qu’ils ont d’enseigner, de nous encourager nous poussent à tout faire pour ne pas les décevoir. On a l’impression d’être dans une grande famille.

 

La French Co : Quels sont tes plus gros challenges / tes difficultés ? Quelles stratégies adoptes-tu pour les affronter ?

Mon plus challenge actuel serait de progresser en haltérophilie. C’est la discipline où je suis le moins à l’aise. Ma stratégie est tout simplement d’aller le plus souvent possible aux cours spécialisés pour pouvoir évoluer dans ce domaine.

 

La French Co : Sur quoi as-tu le plus de facilité ?

L’endurance plus particulièrement le run.

 

La French Co : Quel est ton WOD (benchmark) préféré ?

Je l’avais évoqué plus haut mais je dirai en premier lieu Murph.

 

La French Co : Quel est ton mouvement préféré… et celui que tu déteste ?

Mon préféré est le KB swing. Celui que j’aime le moins est l’overhead squat

 

La French Co : As-tu un message à faire passer à ceux et celles qui hésitent encore à franchir le pas ?

D’essayer. Chacun doit avoir sa propre impression. C’est pour cela que des cours d’essai sont disponibles. Mais de ma propre expérience, les chances d’être déçu sont infimes.

Comments are closed.

Newsletter de La French Co !

Evénements, WOD, portraits d’adhérents, conseils, challenges, recettes…
Découvrez toutes les news de la French Co, de ses boxs et de ses partenaires.