Portrait d’athlète : Virginie #CFA

Portrait d’athlète : Virginie #CFA

Parce que nos athlètes sont l’âme et la raison d’être de nos boxs, et que chacun est unique… Voici le portrait de l’un d’eux…

 

Bonjour Virginie

La French Co : Présente-toi en quelques mots :

Je m’appelle Virginie Cano surnommée « La Blonde » ou « CanoDottir » 🙂 J’ai bientôt 35 ans et je suis maman de 2 filles vraiment géniales (Meryl 6 ans et Louane 9 ans). Je suis en couple avec Nicolas (basketteur et muscu) qui est devenu crossfitteur. 🙂

Je suis aide soignante de nuit, j’ai donc une vie bien remplie !

 

La French Co : Comment as-tu découvert le CrossFit ?

J’ai découvert le CrossFit fin 2013 grâce à une amie qui pratiquait déjà. J’ai essayé et en 2014 je prenais mon premier abonnement.

 

La French Co : Depuis quand pratiques-tu ?

Je pratique depuis début 2014. Je faisais juste quelques séances par semaine (max 2) car j’avais du travail à la maison avec mes filles en bas âge. Puis, petit à petit j’ai pu augmenter mes Wods à mon plus grand plaisir.

 

La French Co : Quel(s) sport(s) pratiquais-tu auparavant ?

Je n’ai jamais pratiqué de sport… enfin si, je faisais un peu de zumba et du step. J’adorais le step 🙂

 

La French Co : Continues–tu à pratiquer une ou des autres disciplines ? Si oui, que t’apporte le CrossFit dans celle(s)-ci ?

Nooooon rien d’autre dans ma vie; juste le CrossFit !

 

La French Co : Pourrais-tu décrire le CrossFit en 4 mots maximum ?

  • Famille
  • Dépassement de soi
  • Intensité
  • Funky (parceque notre CrossFit il est trop fun, on donne tout mais toujours dans une ambiance de rire et je ne changerais ça pour rien au monde)

 

La French Co : Raconte-nous ton premier WOD :

Mon premier Wod a été très difficile, il etait composé de air squat, Push up… des mouvements basiques mais tellement traîtres … autant vous dire que le lendemain je ne pouvais plus m’assoir ni lever les bras … c’est cadeauuuu.

La French Co : Qu’apprécies-tu dans la discipline ?

J’aime vraiment tout dans cette discipline; la force car une fierté pour une femme de pouvoir soulever des grosses barres, la gym avec ma première pull up strict. On aurait cru que j’avais gagné au loto.

 

La French Co : Quelle est ta plus grande fierté ou victoire ?

Être une femme épanouie 🙂 À l’aube de Mes 35 ans je suis comblée ! J’ai une vie que je vis à 1000 à l’heure, je ne me repose guère mais j’aime ça !

Ma plus grande victoire CrossFittement parlant, c’est lorsque j’arrive à sortir de ma zone de confort lors d’un wod… Sur le moment c’est horrible mais après… quelle satisfaction !

 

La French Co : Quels étaient tes objectifs en t’inscrivant ici ? Ont-ils évolué par la suite ?

Au départ mon objectif etait plutôt physique. Eh oui, j’avais 31 ans et 2 grossesses à mon actif, je ne vais pas mentir, je ne supportai guère mon corps.

Puis au fur et à mesure j’ai pris tellement de plaisir dans le CrossFit, que j’ai oublié cet objectif. J’ai juste voulu savoir faire les mouvements le mieux possible (l’artistique compte beaucoup pour moi).

 

La French Co : As-tu observé des changements sur le plan physique et mental ?

Totalement ! Ce sport m’a transformée.

Alors physiquement oui, mais le meilleur c’est mentalement, je me sens bien dans mon corps et dans ma tête, et ça c’est tellement important !

 

La French Co : Quelle place prends le CrossFit dans ta vie ?

Il prend une grosse partie, surtout que chez moi, nous sommes tous sportifs. Les filles sont gymnastes (4 hrs/ sem pour Meryl et 8 hrs pour Louane) au Club l’islois de gymnastique.

 

La French Co : A quelle fréquence t’entraines-tu ? Quels cours de spécialité suis-tu ?

Je m’entraîne 5 jours par semaine, le weekend repos, on profite en famille 🙂

Je suis tous les cours possibles, Wod, gym, haltero, endurance…. Je suis curieuse et je veux progresser sans me spécialiser !

 

La French Co : As-tu changé des choses dans ton quotidien (organisation, alimentation…) ?

L’organisation c’est easy; je bosse de nuit donc je peux m’entraîner lorsque mes filles sont à l’école… pratique !

Niveau alimentation, ça a changé aussi, je mange sans gluten ni laitages :-). Je suis au top de ma forme et ce, depuis plus de 3 ans. Je ne me sens pas fatiguée ni privée !

La French Co : Ta famille, tes amis comprennent-ils ton mode de vie ?

Au départ ils ne comprenaient pas trop, ils avaient beaucoup de préjugés mais finalement tout le monde fait comme moi.

 

La French Co : Quelle est ta relation avec les coachs ? Quelles sont tes attentes vis-à-vis d’eux ?

On est une team qui dégomme à CFA, on s’entend tous très bien !

Ce que j’attend de mes coachs, c’est qu’ils me gueulent dessus et bordel, ils savent le faire !!!!!

 

La French Co : Quels sont tes plus gros challenges / tes difficultés ? Quelles stratégies adoptes-tu pour les affronter ?

J’aimerais avoir plus de force mais avec mon travail de nuit, j’ai des fois des coups de fatigues, alors j’écoute mon corps et quand il se sent, je prend une barre et je donne tout !

 

La French Co : Sur quoi as-tu le plus de facilité ?

La gym, le cardio, et les barres légères : je gère en wod. Mais les RM1 beurk j’ai peur ! #Flipette

 

La French Co : Quel est ton WOD (benchmark) préféré ?

Le Diane 🙂 plutôt Cool À l’heure actuelle :-))))

La French Co : Quel est ton mouvement préféré… et celui que tu déteste ?

J’aime les pistols et le clean.

Par contre je déteste le snatch, lui et moi on est en guerre !

 

La French Co : As-tu un message à faire passer à ceux et celles qui hésitent encore à franchir le pas ?

De ne pas hésiter à venir faire une séance d’essai. Ça a clairement changé ma vie de maman et de femme, donc tout le monde en est capable !

Venez on a des Fitaid 😉

 

La French Co : Pourrais-tu stp donner un petit défi au prochain athlète qui sera choisi ?

Max de cal AB en 23 secondes, ne me remerciez pas :p

 

 

Angèle Pancrazi

Portrait d’athlètes : Céline et David #CFDP

Portrait d’athlètes : Céline et David #CFDP

Parce que nos athlètes sont l’âme et la raison d’être de nos boxs, et que chacun est unique… Voici le portrait de deux d’entre eux…

 

Bonjour Céline et David,

La French Co : Présentez-vous de manière individuelle en quelques mots :

Céline : Hello ☺ je suis Céline, j’ai 45 ans, maman de 3 enfants, j’habite Mollégès et je travaille dans la maintenance industrielle.

David : Bonjour, je suis David, 43 ans, artiste tatoueur depuis 20 ans.

 

La French Co : Comment avez-vous découvert le CrossFit ? Qui a commencé avant l’autre?

Céline : J’ai commencé en premier, sur les conseils d’un ami, Maxime, qui m’a fortement conseillé d’essayer.

David : Céline a commencé la première, c’est elle qui m’a «obligé» à en faire (lol)

 

La French Co : Depuis quand pratiquez-vous ?

Céline : J’ai commencé début mars 2017, un an déjà.

David : Moi j’ai commencé mi septembre

 

La French Co : Quel(s) sport(s) pratiquiez-vous auparavant ?

Céline : J’ai fait du fitness, de la natation, et du krav maga.

David : Je faisais du volleyball et des barres parallèles lol

 

La French Co : Continuez-vous à pratiquer une ou des autres disciplines ? Si oui, que vous apporte le CrossFit dans celle(s)-ci ?

Céline : Je continue le krav maga deux fois par semaine. Le Crossfit m’apporte une meilleure endurance dans les combats, et indéniablement plus de force. Ma binôme de krav maga a commencé le Crossfit à Avignon un peu avant moi.

David : Je ne fais plus que du crossfit. Cela m’apporte beaucoup dans mon travail : avant j’avais souvent des douleurs dans le dos dues aux mauvaises positions de travail. Aujourd’hui j’en ai beaucoup moins.

La French Co : Pourriez-vous décrire le CrossFit en 4 mots maximum ?

Céline :

  • Vie saine
  • Corps sain

David :

  • Assiduité
  • Bien être
  • Courbatures
  • Vomi

 

La French Co : Racontez-nous votre premier WOD :

Céline : Ça devait être le premier ou le second, j’avais des tirages aux anneaux à faire…. J’ai eu les avant bras congestionnés pendant 3 jours mdr. Mais j’y suis quand même retournée ☺

David : Je ne m’en rappelle pas.

 

La French Co : Qu’appréciez-vous dans la discipline ?

Céline : Ce qui me plaît, c’est que le Crossfit est complet : haltérophilie, gym, cardio. Il y en a pour tous les goûts.

David : C’est explosif, simple et efficace.

 

La French Co : Que vous apporte le CrossFit dans votre vie de couple?

Céline : On partage du temps et une activité de plus ensemble. On se tire un peu la bourre, on débriefe même les Wods mdr. On s’entraide aussi.

David : Cela nous fait quelque chose à partager en plus.

 

La French Co : Quelle est votre plus grande fierté ou victoire ?

Céline : J’en chie mais je n’abandonne pas.

David : Finir un Wod c’est déjà une grande victoire !!

La French Co : Quels étaient vos objectifs en vous inscrivant ici ? Ont-ils évolué par la suite ?

Céline : Au départ, je cherchais un sport en complément du krav maga, car deux entraînements par semaine c’était trop peu. Je voulais «m’entretenir». Je ne savais pas du tout ce qu’était le Crossfit avant d’attaquer.

David : Je voulais me renforcer et m’entretenir. C’est toujours le cas.

 

La French Co : Avez-vous observé des changements sur le plan physique et mental ?

Céline : Les changements les plus flagrants sont physiques, je suis passée de «l’entretien» au raffermissement et mes muscles se dessinent aujourd’hui. Niveau mental c’est tout bénéf aussi : le sport c’est mon moment à moi, je me vide la tête.

David : Côté physique ? Céline récupère petit à petit mes tee shirts car ils deviennent trop petits pour moi lol. Niveau mental c’est tout bénéf aussi, on se donne à fond et on se vide la tête, ça me permet d’évacuer le stress des grosses sessions de travail.

 

La French Co : Quelle place prend le CrossFit dans votre vie ?

Céline : Depuis que nous pratiquons le Crossfit ensemble avec David, ça prend une place plus importante je trouve, car nous en parlons souvent, des Wods, des techniques, des copains de la box.

David : Il prend une place importante car il me donne un bon équilibre.

 

La French Co : A quelle fréquence vous entrainez-vous ? Plutôt ensemble ou séparément?

Céline : Je m’entraîne 4 fois par semaine, entre midi et deux le plus souvent, dès qu’on le peu on Wod ensemble mais ce n’est pas systématique. Le krav maga c’est deux fois par semaine.

David : J’essaie d’y aller tous les jours, mais c’est parfois compliqué avec le travail. Dès qu’on peut on y va ensemble, quand mon emploi du temps me le permet.

 

La French Co : Avez-vous changé des choses dans votre quotidien (organisation, alimentation…) ?

Céline : Le plus qui a changé chez moi c’est mon dressing ptdr … j’ai plus de leggings, de brassières et de débardeurs que de fringues de ville. Niveau alimentation je faisais déjà attention avant. Celui qui a le plus modifié son mode de vie c’est David ☺

David : Oui, j’essaie d’organiser mes journées de travail pour aller au Wod de 9h.

La French Co : Votre famille, vos amis comprennent-ils votre mode de vie ?

Céline : Les enfants comprennent tout à fait. Je crois que pour eux, l’essentiel c’est de nous voir en forme et sans stress !! Et c’est vraiment ce que le Crossfit nous apporte. Pour moi l’essentiel c’est eux. David s’éclate autant que moi à CFDP donc c’est top ! Nos amis sont souvent surpris.

David : Je m’en tape un peu de ce que les autres pensent !! lol

 

La French Co : Quelle est votre relation avec les coachs ? Quelles sont vos attentes vis-à-vis d’eux ?

Céline : Les Coachs sont tops ! La programmation est variée, l’accompagnement, le conseil et les corrections toujours au top, pas de discipline militaire, mais au contraire on s’entraîne dans la bonne humeur. Si j’avais un truc à changer …. Ça serait les playlists de Coco !!!! lol

David : Pour l’instant rien de sexuel avec Coco … mais ça ne devrait pas tarder mdr. Je pense qu’ils font très bien leur job.

 

La French Co : Quels sont vos plus gros challenges / vos difficultés ? Quelles stratégies adoptez-vous pour les affronter ?

Céline : Je suis partie de zéro donc tout était au départ une difficulté pour moi ! Mais je ne suis pas pressée, je prends le temps d’assimiler les techniques, j’observe beaucoup certains athlètes de la box, j’écoute les conseils que l’on me donne, et je progresse.

David : Pour moi chaque Wod est un challenge. Ma stratégie ?? Tout à fond !!

 

La French Co : Connaissez-vous les faiblesses et les facilités de l’autre ? Si oui quelles sont-elles ?

Céline : Je trouve qu’il progresse très vite en gym ! Alors qu’il était raide comme un piquet ☺

David : Je pense que Céline est plus à l’aise en haltéro qu’en gym.

 

La French Co : Quel est votre WOD (benchmark) préféré ?

Céline : Heu…. J’arrive à peine au bout d’un an à connaître les noms des mouvements…. Alors les noms des Wod… Mdr, j’en connais aucun !

David : Je n’en connais pas.

La French Co : Quel est votre mouvement préféré… et celui que vous détestez ?

Céline : Le mouvement le plus pourri de la planète c’est le thruster, et celui que je préfère c’est le squat snatch (pas que je sois une bête là-dessus hein), mais c’est un mouvement très technique, très complet et très beau à regarder quand c’est bien fait !!

David : Mon mouvement préféré : les burpees hahahah non je déconne ☺ Celui que je déteste : les thrusters.

 

La French Co : Avez-vous un message à faire passer aux couples qui hésitent encore à franchir le pas ?

Céline : CFDP est addictif ☺ C’est une seconde famille, donc pour la paix des ménages, pratiquer à deux c’est mieux !

David : « faut pas hésiter, faut y aller ! »

 

La French Co : Pourriez-vous, s’il vous plait, donner un petit défi au prochain athlète qui sera choisi ?

Proposer son Wod ☺

 

 

Angèle Pancrazi

Portrait d’athlète : Cécile #CFA

Portrait d’athlète : Cécile #CFA

Parce que nos athlètes sont l’âme et la raison d’être de nos boxs, et que chacun est unique… Voici le portrait de l’un d’eux…

 

Bonjour Cécile,

La French Co : Présente-toi en quelques mots :

Je suis Cécile. J’ai 29 ans et je suis professeur des écoles.

 

La French Co : Comment as-tu découvert le CrossFit ?

J’ai découvert le crossfit grâce à une amie de la box d’Avignon.

 

La French Co : Depuis quand pratiques-tu ?

Je pratique depuis bientôt 2 ans et demi

 

La French Co : Quel(s) sport(s) pratiquais-tu auparavant ?

Je faisais du trampoline et de la zumba dans une salle de danse.

 

La French Co : Continues–tu à pratiquer une ou des autres disciplines ? Si oui, que t’apporte le CrossFit dans celle(s)-ci ?

Non je ne fais « que » du  crossfit maintenant et c’est déjà pas mal ! lol

La French Co : Pourrais-tu décrire le CrossFit en 4 mots maximum ?

  • Intensité
  • Variété
  • Mental
  • Plaisir

 

La French Co : Raconte-nous ton premier WOD :

Ouf ça remonte ! Je me souviens qu’il y avait des kettlebell, des sit up et des box jump. J’avais peur de sauter sur la box, on aurait dit un chaton qui avait peur de se lancer…

 

La French Co : Qu’apprécies-tu dans la discipline ?

J’apprécie le coaching, l’ambiance avec les autres adhérents, le dépassement de soi et la recherche de toujours faire mieux. J’apprécie également l’état d’esprit de cette discipline et les changements dans ma vie au quotidien (alimentation, bien être…).

 

La French Co : Quelle est ta plus grande fierté ou victoire ?

Réussir certains mouvements : chest, DU, HSPU…

 

La French Co : Quels étaient tes objectifs en t’inscrivant ici ? Ont-ils évolué par la suite ?

Mes attentes étaient : avoir un meilleur cardio, gagner en force et sculpter ma silhouette. Elles n’ont pas changé.

La French Co : As-tu observé des changements sur le plan physique et mental ?

Oui quelques muscles ont poussé, au niveau des bras surtout car ils étaient inexistants ^^. Au niveau du mental j’ai toujours aimé la compétition avec moi-même.

 

La French Co : Quelle place prend le CrossFit dans ta vie ?

Il prend une place très importante dans ma tête et surtout mon cœur. Je souhaite à chaque personne de trouver une passion qui la rend heureuse et c’est mon cas avec le crossfit.

 

La French Co : A quelle fréquence t’entraines-tu ? Quels cours de spécialité suis-tu ?

Je m’entraîne 4 fois par semaine, parfois 5.

 

La French Co : As-tu changé des choses dans ton quotidien (organisation, alimentation…) ?

Oui, je limite le sucre raffiné et je m’intéresse beaucoup à la nutrition.

 

La French Co : Ta famille, tes amis comprennent-ils ton mode de vie ?

Ma mère a peur pour moi car elle pense que c’est brutal comme sport. Mes amis ne s’y intéressent pas et mon chéri fait du crossfit aussi donc on vit notre passion à deux et c’est coooool !

La French Co : Quelle est ta relation avec les coachs ? Quelles sont tes attentes vis-à-vis d’eux ?

J’adore mon coach Pascal, c’est quelqu’un de vraiment génial, il sait me motiver et croit plus en moi que moi-même !

 

La French Co : Quels sont tes plus gros challenges / tes difficultés ? Quelles stratégies adoptes-tu pour les affronter ?

Mes épaules sont encore faibles, j’ai du mal sur les thruster, les jerks, hspu… ça me déprime parfois…

 

La French Co : Sur quoi as-tu le plus de facilité ?

Je ne sais pas trop… Je dirais les deadlifts, snatch, box jump, pull up…

 

La French Co : Quel est ton WOD (benchmark) préféré ?

Annie, cindy

 

La French Co : Quel est ton mouvement préféré… et celui que tu déteste ?

J’adore les pull up mais je déteste les thrusters

La French Co : As-tu un message à faire passer à ceux et celles qui hésitent encore à franchir le pas ?

Venez essayer le crossfit, ça a changé ma vie, ce sera peut être votre cas !

 

La French Co : Pourrais-tu stp  donner un petit défi au prochain athlète qui sera choisi ?

Le max de pull up en  1 min !

 

 

Angèle Pancrazi

Portrait d’athlète : Nabil #CFDP

Portrait d’athlète : Nabil #CFDP

Parce que nos athlètes sont l’âme et la raison d’être de nos boxs, et que chacun est unique… Voici le portrait de l’un d’eux…

 

Bonjour Nabil,

La French Co : Présente-toi en quelques mots :

Je m’appelle Nabil, j’ai 26 ans et j’habite à Cavaillon.

 

La French Co : Comment as-tu découvert le CrossFit ?

Grâce à mon frère qui pratiquait déjà du crossfit et qui m’a parlé de cette box (crossfit des ponts) qui allait ouvrir et m’a convaincu d’y aller car j’allais adorer, et il ne s’est pas trompé.

 

La French Co : Depuis quand pratiques-tu ?

Depuis l’ouverture de la box, c’est à dire le 1er Mars 2017. Ça fait 1 an exactement.

 

La French Co : Quel(s) sport(s) pratiquais-tu auparavant ?

J’ai pratiqué longtemps du judo adolescent, ensuite de la natation, du rugby et du foot .

 

La French Co : Continues–tu à pratiquer une ou des autres disciplines ? Si oui, que t’apporte le CrossFit dans celle(s)-ci ?

Non.

La French Co : Pourrais-tu décrire le CrossFit en 4 mots maximum ?

Intensif, mental, famille, passion.

 

La French Co : Raconte-nous ton premier WOD :

Alors je ne me souviens plus du nom du Wod mais je sais que j’avais des wall balls, des burpees, et des box jump. Mes cuisses avaient pas été ravies haha !

 

La French Co : Qu’apprécies-tu dans la discipline ?

Le dépassement de soi.

 

La French Co : Quelle est ta plus grande fierté ou victoire ?

Arriver à passer les rings muscle ups en 6mois.

 

La French Co : Quels étaient tes objectifs en t’inscrivant ici ? Ont-ils évolué par la suite ?

Mon objectif était de ralentir la cigarette et de sécher car je fait un peu trop l’apéro le week end haha ! Et résultat; je ne fume plus du tout la semaine.

La French Co : As-tu observé des changements sur le plan physique et mental ?

Oui j’ai vachement séché d’après mes proches, et je me suis bien développé. Mentalement je me sent beaucoup mieux.

 

La French Co : Quelle place prend le CrossFit dans ta vie ?

Aujourd’hui le crossfit prend une grande place dans ma vie, tout comme la musique. Je suis tombé amoureux, voire accro à ce sport.

La French Co : A quelle fréquence t’entraines-tu ? Quels cours de spécialité suis-tu ?

Je m’entraine 5 à 6 fois par semaine. Je suis les cours de gym et d’haltérophilie.

 

La French Co : As-tu changé des choses dans ton quotidien (organisation, alimentation…) ?

Je mange beaucoup mieux qu’avant, je fais attention.

 

La French Co : Ta famille, tes amis comprennent-ils ton mode de vie ?

Oui, parfois même je les saoule haha, mais ils m’encouragent à rester dans cette voie.

La French Co : Quelle est ta relation avec les coachs ? Quelles sont tes attentes vis-à-vis d’eux ?

J’ai une très bonne relation avec les coach, on s’entend tous très bien, ils font très bien leur taf. C’est grâce à eux que nous progressons chaque jour et je n’ai pas fini d’en apprendre avec eux, ce n’est que le début.

La French Co : Quels sont tes plus gros challenges / tes difficultés ? Quelles stratégies adoptes-tu pour les affronter ?

Ma diffilculté est le cardio à cause de la cigarette bien évidement. C’est beaucoup mieux qu’au tout début mais j’ai encore du chemin à faire pour améliorer mon cardio.

 

La French Co : Sur quoi as-tu le plus de facilité ?

L’haltérophilie.

 

La French Co : Quel est ton WOD (benchmark) préféré ?

Honnêtement pour l’instant je n’en ai pas.

 

La French Co : Quel est ton mouvement préféré… et celui que tu déteste ?

J’adore le squat snatch, je trouve ça beau. Et je déteste le thruster.

La French Co : As-tu un message à faire passer à ceux et celles qui hésitent encore à franchir le pas ?

Vous n’avez rien à perdre, venez vous surprendre, qui ne tente rien n’a rien.

 

La French Co : Pourrais-tu stp donner un petit défi au prochain athlète qui sera choisi ?

Faire 100 DU en 45 sec.

 

 

Angèle Pancrazi

Portrait d’athlète : Antho #O84CF

Portrait d’athlète : Antho #O84CF

Parce que nos athlètes sont l’âme et la raison d’être de nos boxs, et que chacun est unique… Voici le portrait de l’un d’eux…

 

Bonjour Anthony,

La French Co : Présente-toi en quelques mots :

Je m’appelle Anthony.

 

La French Co : Comment as-tu découvert le CrossFit ?

J’ai découvert le CrossFit sur le web.

 

La French Co : Depuis quand pratiques-tu ?

Je pratique depuis le mois de février 2016.

 

La French Co : Quel(s) sport(s) pratiquais-tu auparavant ?

Je pratiquais la boxe anglaise et Jiu-jitsu brésilien.

 

La French Co : Continues –tu à pratiquer une ou des autres disciplines ? Si oui, que t’apporte le CrossFit dans celle(s)-ci ? 

Oui, je pratique toujours le Jiu-jitsu brésilien, ainsi que la boxe américaine. Le CrossFit m’a permis d’améliorer ma condition physique ainsi que ma souplesse.

 

La French Co : Pourrais-tu décrire le CrossFit en 4 mots maximum ?

Famille, entraide, entrainement, plaisir.

La French Co : Raconte-nous ton premier WOD :

Mon premier WOD était aussi le tout premier de l’ouverture de la box. Un wod à base de box jump, burpees et WBS. Très éprouvant …

 

La French Co : Qu’apprécies-tu dans la discipline ?

J’aime beaucoup la diversification des mouvements, et la fait de ne jamais faire la même chose.

 

La French Co : Quelle est ta plus grande fierté ou victoire ?

C’est d’arriver à faire des mouvements que je ne pensais jamais pouvoir faire.

 

La French Co : Quels étaient tes objectifs en t’inscrivant ici ? Ont-ils évolué par la suite ?

Au début, mes objectifs étaient d’avoir une meilleure condition physique ! M’entrainer deux à trois fois par semaines … Au final je m’entraine et deux fois par jour et j’ai un objectif de compétition.

 

La French Co : As-tu observé des changements sur le plan physique et mental ? 

Oui, j’ai perdu du poids ( 12-15 kg ) !

 

La French Co : Quelle place prends le CrossFit dans ta vie ?

Je mange CrossFit, je bois CrossFit, je dors CrossFit ^^

 

La French Co : A quelle fréquence t’entraines-tu ? Quels cours de spécialité suis-tu ?

Je m’entraine deux fois par jours 5 jours sur 7.

 

La French Co : As-tu changé des choses dans ton quotidien (organisation, alimentation…) ? 

Oui, surtout au niveau de mon alimentation !

 

La French Co : Ta famille, tes amis comprennent-ils ton mode de vie ? 

Non, absolument pas ^^

La French Co : Quelle est ta relation avec les coachs ? Quelles sont tes attentes vis-à-vis d’eux ?

J’ai une très bonne relations avec mes coachs qui sont d’ailleurs devenus avec le temps mes amis, nous nous voyons aussi en dehors de la box.

 

La French Co : Quels sont tes plus gros challenges / tes difficultés ? Quelles stratégies adoptes-tu pour les affronter ?

Mon challenge ? Développer l’adaptive qui n’es pas assez présent chez nous !

Sinon je n’ai pas vraiment de stratégie

 

La French Co : Sur quoi as-tu le plus de facilité ?

En haltérophilie ! Du fait de mon handicap, j’ai du mal à avoir une technique correcte.

 

La French Co : Quel est ton WOD (benchmark) préféré ?

J’aime bien «Cindy».

 

La French Co : Quel est ton mouvement préféré… et celui que tu déteste ?

Pour mon mouvement préféré, je dirais le Dball clean

Celui que je déteste est le Deadlift.

 

La French Co : As-tu un message à faire passer à ceux et celles qui hésitent encore à franchir le pas ?

Que c’est ouvert a tous, peu importe l’âge, la condition physique, ou même le handicap, ce sport s’adapte à tout le monde !

 

 

Angèle Pancrazi

Portrait d’athlète : Béranger #CFS2P

Portrait d’athlète : Béranger #CFS2P

Parce que nos athlètes sont l’âme et la raison d’être de nos boxs, et que chacun est unique… Voici le portrait de l’un d’eux…

 

Bonjour Béranger,

La French Co : Présente toi en quelques mots :

Bonjour, je m’appelle Bérenger Addenet,  j’ai 35 ans, je suis en reconversion professionnelle, je suis à l’école d’infirmier de l’hôpital Nord de Marseille.

Auparavant j’étais prof de musculation et de fitness.

 

La French Co : Comment as-tu découvert le CrossFit ?

Je m’y suis  intéressé par mon métier, et quand j’ai appris qu’une box s’ouvrait sur Salon, j’ai voulu voir où elle se situait. Elle était encore en travaux, j’ai discuté avec Pauline et 20mn après j’étais inscrit.

 

La French Co : Depuis quand pratiques-tu ?

Depuis Juin 2016.

 

La French Co : Quel(s) sport(s) pratiquais-tu auparavant ?

J’ai pratiqué le rugby adolescent puis les compétitions de powerlifting et particulièrement de Bench Press ou j’ai été en équipe de France Open de Bench pendant quelques années avec quelques bons résultats.

Juste avant le crossfit je faisais du tennis.

 

La French Co : Continues –tu à pratiquer une ou des autres disciplines ? Si oui, que t’apporte le CrossFit dans celle(s)-ci ?

Malheureusement mes études me prennent beaucoup de temps, alors je me concentre uniquement sur le Crossfit.

 

La French Co : Pourrais-tu décrire le CrossFit en 4 mots maximum ?

Fraternité, inconfort permanent, intense, dépassement de soi.

 

La French Co : Raconte-nous ton premier WOD :

Si mes souvenirs sont bons, c’était un AMRAP il y avait des pull up, burpees et box jump. Je me suis dit; par mon métier ça va le faire… Je suis parti en pull up strictes a bloc et me suis pris une grosse claque à la moitié du wod… A ce moment j’ai compris que c’était le sport qu’il me fallait.

 

La French Co : Qu’apprécies-tu dans la discipline ?

La variété des entrainements, ne pas choisir les exercices qui nous avantagent et de ce fait, sortir de sa zone de confort. C’est super complet et j’adore apprendre l’haltérophilie (mon point faible). De plus j’aime l’esprit de la discipline où tout le monde s’encourage.

 

La French Co : Quelle est ta plus grande fierté ou victoire ?

Je dirai mon 1er bar muscle up avec Pauline et dernièrement d’avoir explosé mon temps sur Elizabeth par rapport à l’année dernière.

 

La French Co : Quels étaient tes objectifs en t’inscrivant ici ? Ont-ils évolué par la suite ? 

J’avais repris les compet de bench depuis 1 an ½ et me suis dit que le crossfit m’aiderait pour mes compet ; et 6 mois après je me servais de mes acquis en power avec le seul but de progresser au crossfit.

 

La French Co : As-tu observé des changements sur le plan physique et mental ? 

Physiquement, j’ai pris beaucoup de masse musculaire mais le plus impressionnant est le fait que je progresse sur ma force en m’entrainant moins spécifiquement qu’avant. Et mentalement je me sens encore plus fort qu’avant.

 

La French Co : Quelle place prend le CrossFit dans ta vie ?

Il a une place prépondérante dans ma vie, c’est devenu le pilier dans mon équilibre de vie.

 

La French Co : A quelle fréquence t’entraines-tu ? Quels cours de spécialité suis-tu ?

Je m’entraine 5 à 6 jours sur 7 dont le cours d’haltérophilie du samedi car je veux vraiment progresser dans ce domaine.

 

La French Co : As-tu changé des choses dans ton quotidien (organisation, alimentation…) ? 

Mon alimentation était déjà relativement correcte, mais l’exigence du crossfit m’a appris à améliorer mon temps de sommeil pour mieux récupérer.

 

La French Co : Ta famille, tes amis comprennent-ils ton mode de vie ? 

Ma famille et mes amis comprennent même si un ou deux me prennent pour un fou.

 

La French Co : Quelle est ta relation avec les coachs ? Quelles sont tes attentes vis-à-vis d’eux ?

J’ai des très bonnes relations avec les coachs, chacun m’apporte des choses différentes par leur perception et expérience de la discipline. Je trouve qu’ils sont complémentaires et ça me convient très bien.

 

La French Co : Quels sont tes plus gros challenges / tes difficultés ? Quelles stratégies adoptes-tu pour les affronter ?

Ma plus grosse difficulté est ma mobilité d’épaule causée par les années de bench à outrance, ce qui me limite sur les 2 mouvements d’haltéro. Je pratique romwod le plus souvent possible et quand le temps me le permet j’effectue des étirements. Mon objectif est d’atteindre les 100 kg en clean & jerk.

 

La French Co : Sur quoi as-tu le plus de facilité ?

Sur les mouvements de poids du corps je pense.

 

Quel est ton WOD (benchmark) préféré ?

A égalité Diane et Cindy

 

La French Co : Quel est ton mouvement préféré… et celui que tu déteste ?

J’adore le bar muscle up et je déteste le thruster !!!!

 

La French Co : As-tu un message à faire passer à ceux et celles qui hésitent encore à franchir le pas ?

Cette discipline est magique, la plus complète que je connaisse. Peu importe votre niveau, elle vous sera adaptée. Elle vous fait constamment sortir de votre zone de confort par la variété des wods. Si vous voulez mieux vous connaitre, il n’y a pas mieux que le crossfit.

 

 

Angèle Pancrazi

Portrait d’athlète : Alexandre #CFS2P

Portrait d’athlète : Alexandre #CFS2P

Parce que nos athlètes sont l’âme et la raison d’être de nos boxs, et que chacun est unique… Voici le portrait de l’un d’eux…

 

Bonjour Alexandre,

La French Co: Présente toi en quelques mots :

Bonjour, je m’appelle Alexandre , j’ai 28 ans et je travaille dans un cabinet d’expertise comptable CECVD à Salon de Provence, je finis mes études par correspondance en parallèle.

 

La French Co: Comment as-tu découvert le CrossFit ?

J’ai découvert le CrossFit grâce à deux personnes; mon kiné Laurent et un ami Matthieu, tous deux pratiquant la discipline à la box de Salon de Provence.

 

La French Co: Depuis quand pratiques-tu ?

J’ai effectué ma première séance début février 2017.

 

La French Co: Quel(s) sport(s) pratiquais-tu auparavant ?

J’ai pratiqué de nombreux sports notamment le volley ball durant les années collège et lycée. Par la suite j’ai fait du sport quotidiennement chez moi avec des machines de cardio et quelques haltères. Je rajoutais quelques séances de course à pied également.

 

La French Co: Continues-tu à pratiquer une ou d’autres disciplines ? Si oui, que t’apporte le CrossFit dans celle(s)-ci ?

J’essaie de continuer les footings qui sont, à mon sens, bien complémentaires au CrossFit. Depuis que j’ai commencé le CrossFit il est vrai que ma façon d’aborder la course à pied a changé, aujourd’hui j’essaie d’être meilleur que la veille. Je regardais beaucoup moins les temps et les distances auparavant. Avec le CrossFit on apprend à devenir meilleur et on se prend au jeu quel que soit son niveau.

 

La French Co: Pourrais-tu décrire le CrossFit en 4 mots maximum ?

Tout d’abord une communauté. Ensuite je dirai que c’est du bien-être, du challenge et beaucoup de plaisir.

 

La French Co: Raconte-nous ton premier WOD :

Je m’étais inscrit pour effectuer une séance d’essai avec Matthieu qui m’avait donc parlé du CrossFit. Finalement il n’avait pas être présent ce jour-là et je me suis retrouvé à venir tout seul. En venant, j’appréhendais. Honnêtement, ce n’est pas le genre de situation où je suis super à l’aise.

Donc j’arrive et on m’accueille très bien, tout le monde a l’air sympa et je tombe sur un WOD en team de deux.

Je m’en rappelle très bien, Thomas notre coach m’a mis avec Fabien. C’était un WOD pas très technique il y avait des burpees avec DB, des dips, etc… bref c’était cardio ! Je pensais que j’allais bien gérer et en fait j’étais dans le mal tout de suite. Et là, heureusement qu’il y avait Fabien, super bienveillant, il m’a poussé, encouragé et on a fini le WOD. C’est un peu ce qui m’a fait m’inscrire sans hésitation; cet esprit d’équipe, cette communauté. Les gens s’encourageaient il n’y avait pas de compétition et chacun faisait de son mieux même avec des niveaux différents. Donc merci Fabien !

 

 

La French Co: Qu’apprécies-tu dans la discipline ?

Tout d’abord j’apprécie la communauté CrossFit, c’est assez rare dans un sport d’avoir une telle union entre les box et les pratiquants.

Ensuite c’est un sport complet: force, endurance, mobilité… Ayant des problèmes de dos, je craignais un peu certains mouvements mais au final ce sport m’a fait beaucoup de bien.

C’est très varié, nous avons une programmation quotidienne où on ne s’ennuie pas et finalement on apprend tous les jours.

Il y a également l’aspect dépassement de soi, et ça c’est génial. Le CrossFit m’a permis d’aller plus loin avec mon corps que ce que j’aurai pu imaginer. Finalement on s’en fou de son niveau, l’essentiel est de faire son maximum et ça suffit très souvent pour se surprendre soi-même.

Le CrossFit se pratique aussi en équipe, ce qui donne un souffle supplémentaire où lorsque l’on arrive au bout de ses forces, on trouve encore l’énergie nécessaire pour continuer avec son coéquipier. On a eu l’occasion d’effectuer cela au sein de la box de Salon pour le challenge de Noël et j’en profite pour faire une mention spéciale à l’ami Loïc.

Je finirai par les membres de la box de Salon, que ce soit les adhérents ou les membres du staff; on progresse ensemble, on se motive, on s’entraide et on partage avec tout le monde, parfois même en dehors de la box pour des restaus etc…

 

La French Co: Quelle est ta plus grande fierté ou victoire ?

Je n’ai pas forcément de grande fierté liée au crossfit, en revanche j’ai énormément de petites victoires qui sont la fins des wods. Chaque jour est l’occasion d’avoir ce genre de petites victoires que l’on peut en plus partager c’est top !

 

La French Co: Quels étaient tes objectifs en t’inscrivant ici ? Ont-ils évolué par la suite ?

Je voulais retrouver un cadre sportif histoire de ne plus continuer individuellement sur des tapis de course, vélos etc…

A cause de certaines difficultés passées j’appréhendais vraiment le fait de me dépasser physiquement, j’avais pris beaucoup de poids, j’étais loin d’être dans une forme physique et mentale idéale. Mon kiné m’a poussé en me disant que ce serait bien, ce qui m’a rassuré et finalement, les résultats sont plus qu’à la hauteur.

Aujourd’hui je me surprends à avoir des objectifs qui évoluent oui, je me suis pris complètement au jeu, et j’aimerais progresser dans cette discipline en restant à un niveau qui me correspond. Au-delà des aspects santé et bien-être s’ajoutent aujourd’hui des objectifs d’apprentissage et de progression.

 

La French Co: As-tu observé des changements sur le plan physique et mental ?

Enormément oui ! Sur le plan physique je me suis musclé, je vois mon corps évoluer et c’est sympa. Mais le plus grand changement est mental bien sûr; j’ai pris confiance en moi et en mon corps surtout. Le CrossFit n’est pas resté un sport mais est devenu un mode de vie où je fais attention à ce que je mange, à comment je fais les choses. J’essaie de garder l’état d’esprit que j’ai durant les séances et de l’appliquer dans le reste de la journée.

On n’a pas besoin d’être le meilleur en CrossFit pour tirer profit du l’enseignement que ce sport procure.

La French Co: Quelle place prends le CrossFit dans ta vie ?

Une place conséquente c’est certain. J’en parle beaucoup je regarde des vidéos régulièrement, ça fait partie de mon quotidien.

 

La French Co: A quelle fréquence t’entraines-tu ? Quels cours de spécialité suis-tu ?

Je m’entraine 5 ou 6 fois par semaine. Maintenant j’aurais du mal à faire moins. J’essaie d’aller régulièrement aux cours d’haltéro et parfois en gym, environ deux fois par mois. Cela permet de progresser techniquement sur des mouvements parfois complexes.

 

La French Co: As-tu changé des choses dans ton quotidien (organisation, alimentation…) ?

Oui, je fais beaucoup plus attention à ce que je mange. J’essaie de maintenir une hygiène de vie en adéquation avec les entraînements afin de donner le meilleur de moi-même. Du point de vue de l’organisation, je vais aux séances de 18h, ça me permet de me vider la tête après le boulot. Avec les séances du samedi, il est vrai que le CrossFit me prend beaucoup de temps, et demande donc d’organiser le reste de mes journées en fonction de ces entrainements qui sont devenus un équilibre physique et mental.

 

 

La French Co: Ta famille, tes amis comprennent-ils ton mode de vie ?

Ma famille a vu les bienfaits du CrossFit sur moi et comprend parfaitement ce besoin de me dépenser. Mes amis comprennent également, ce n’est pas non plus une activité qui occupe toutes les soirées. Il reste du temps pour profiter. Il est parfois plus contraignant aux yeux de ma copine.

 

La French Co: Quelle est ta relation avec les coachs ? Quelles sont tes attentes vis-à-vis d’eux ?

Il y a une très bonne entente avec les coachs. Ils sont très disponibles et nous proposent un programme de qualité chaque jour. Il est important à mon sens d’entretenir des liens de confiance avec eux. Ils nous demandent régulièrement comment nous allons dans nos vies que ce soit positif et négatif, ils comprennent qu’en fonction de notre état d’esprit on n’abordera pas la séance de la même manière. De plus ils sont très soucieux de notre état physique et proposent systématiquement des mouvements différents si nous avons une douleur quelque part.

Mes attentes envers eux restent inchangées: elles sont de l’accompagnement dans ma progression, le maintient de ce cadre où l’on se sent en sécurité, et réussir à garder cette superbe ambiance.

 

La French Co: Quels sont tes plus gros challenges / tes difficultés ? Quelles stratégies adoptes-tu pour les affronter ?

Sur le plan sportif mon gros challenge serait de m’améliorer techniquement afin de pouvoir charger les barres un peu plus. Au début on progresse très vite, puis on arrive à un seuil ou le kilo supplémentaire ne passe pas et le meilleur moyen est de se perfectionner techniquement.

La stratégie est d’écouter les conseils des coachs et des autres adhérents. Il faut être patient, mais il y a tellement de mouvement différents qu’on se voit progresser sur l’un ou sur l’autre relativement régulièrement, ça fait toujours plaisir.

 

La French Co: Sur quoi as-tu le plus de facilité ?

Je dirai que je reste relativement à l’aise sur le run et l’endurance en général.

 

La French Co: Quel est ton WOD (benchmark) préféré ?

J’aime énormément les WODs longs donc évidement le Murph, ou dernièrement nous avons fait le triple 3 qui m’a beaucoup plu.

 

La French Co: Quel est ton mouvement préféré… et celui que tu déteste ?

En haltéro le Clean & Jerk même si j’ai encore du boulot, je trouve ce mouvement très agréable à effectuer. Sinon j’aime bien les rope climb.

Par contre sans hésitation aucune, je déteste tout ce qui se fait sur les mains, toutes variantes de handstand restent un mystère pour moi.

 

La French Co: As-tu un message à faire passer à ceux et celles qui hésitent encore à franchir le pas ?

VENEZ ESSAYER !

Vous vous surprendrez vous-même.

 

Angèle Pancrazi

Portrait d’athlètes : Fabien et Marion #Vegan #CFV #LaFrenchCo

Portrait d’athlètes : Fabien et Marion #Vegan #CFV #LaFrenchCo

Nous réalisons des portraits d’adhérents par un prisme un peu particulier : leur mode de vie et leurs choix liés au CrossFit. La première série est consacrée aux personnes ayant supprimé la viande et/ ou les sous-produits animaux de leur alimentation.

Découvrez Fabien et Marion, le végét-fit couple de la French Co.

CFFC : Bonjour, merci de te prêter au jeu de l’interview. Peux-tu te présenter en quelques mots ?

 

Marion : Bonjour, je m’appelle Marion, j’ai 23 ans et je suis Ingénieur. J’ai trois passions dans la vie : les Animaux, le Crossfit et Beyoncé !

Fabien : Bonjour, je m’appelle Fabien, 35 ans, catégorie « Master ». J’aime les mangas, les séries et le crossfit.

 

CFFC : Comment as-tu découvert le CrossFit et depuis quand pratiques-tu ?

Marion : J’ai découvert ça grâce à Fabien qui me pousse à m’inscrire avec lui depuis un moment. J’ai finis par sauter le pas en Août cet été !

 

Fabien : J’ai découvert ça à mon ancienne salle de sport en prenant un coaching particulier avec Dino, ancien crossfiteur élite à Crossfit Lyon, qui m’a parlé de sa passion. J’ai donc rejoint cette box en septembre 2016.

 

CFFC : Tu es donc végétarien. Peux-tu nous en dire plus ? Végétarien/ lien/ Vegan ?  Quel « végé » es-tu ?

 

Marion : Je suis végétalienne. J’ai supprimé tous les produits animaux de mon alimentation, hormis quelques œufs bio occasionnellement (mais hors de question d’acheter des produits qui contiennent des œufs de poules élevées en cage !). J’ai également arrêté d’acheter du cuir, de la laine etc. A long terme j’aimerai devenir Vegan.

 

Fabien : Je suis végétalien car c’est un mode de vie sain et bienfaisant envers les animaux. J’essaye de choisir des produits non testés sur les animaux au maximum et des aliments BIO d’origine française.

 

CFFC : Depuis quand suis-tu ce mode de consommation et comment en es-tu arrivé à supprimer les produits animaux ?

 

Marion et Fabien : Pendant plusieurs années on a réduit notre consommation de viande. A force de s’informer sur le véganisme et la souffrance animale, on a pris conscience petit à petit ce qu’il y a derrière un steak ou une brique de lait. Cette année on a donc eu un déclic : impossible pour nous de continuer à manger des produits animaux.

CFFC : Cause animale, environnementale, traçabilité… y-a-t-il des combats qui te tiennent plus à cœur ?

 

Marion : Je suis absolument contre toute forme d’exploitation animale. Il n’y a donc pour moi aucune forme de traçabilité ou de mort qui soit acceptable. La cause environnementale vient ensuite quand on connait le rapport incroyable entre l’élevage et la pollution.

Fabien : Je suis contre l’exploitation et la souffrance animale, mais aussi contre ce qui nuit à l’environnement en général (déforestation, production de masse, pollution sanitaire etc)

 

CFFC : As-tu tout supprimé définitivement ou progressivement ?

 

Marion : J’ai tout d’abord supprimé les viandes, c’est la transition qui m’a pris le plus de temps, puis les produits laitiers. Viennent ensuite les coquillages et les poissons. Tout cela a pris plusieurs mois.

 

Fabien : J’ai tout supprimé définitivement.

CFFC : Supprimer les produits carnés et leurs dérivés signifie forcément réorganiser son assiette, son quotidien. Peux-tu nous parler de tes « repas-types » sur une journée ?

 

Marion : Je fais moi-même mon muesli pour le matin (plein de fruits, d’oléagineux et de graines), que je mange avec du lait végétal, un thé vert et un jus de fruit. Le midi et le soir je varie steaks végétaux (type seitan ou soja riches en protéines), légumes, légumineuses, glucides et céréales, sans oublier les lipides ! J’ai transformé toutes mes recettes pour les adapter à ma nouvelle alimentation (hors de question de faire une croix sur les burritos ou les hamburgers miam).

 

Fabien : Je mange comme Marion puisqu’on vit ensemble, à cela j’ajoute 2 shakers de protéines végétales.

 

CFFC : Comment parviens-tu à assurer un apport équilibré en macronutriments et micronutriments et être certain de couvrir des besoins ?

 

Marion et Fabien : Le but est de manger aussi varié que possible en cuisinant les aliments bruts. On essaye de bannir tout ce qui est industriel. Ça prend du temps mais ça vaut le coup. Pour s’assurer de ne manquer de rien, une prise de sang de temps en temps est rassurante. Mais le risque de manquer de macro/micronutriments concerne tout le monde, pas seulement les végétaliens.

 

CFFC : Prends-tu des compléments alimentaires ?

 

Marion : Oui, je me complémente en vitamines B12. Elle est normalement donnée en complément aux animaux dans les élevages, on n’en bénéficie donc indirectement en les mangeant, mais plus quand on les exclut de notre alimentation.

 

Fabien : Je prends de la vitamine B12 tous les dimanches matins.

 

CFFC : As-tu observé des changements sur le plan physique (composition corporelle, performance récupération…) ?

 

Marion : Le changement le plus important est une meilleure digestion : la plupart des adultes ne digèrent pas le lactose par exemple et en consomment pourtant toute leur vie. Nos intestins ne sont pas non plus adaptés à la digestion de la viande.

Fabien : Je suis d’accord avec Marion sur la digestion. Sur le développement musculaire, je dirai qu’il est plus lent et demande donc plus d’efforts pour maintenir une bonne musculature. Pour la performance il y a un temps d’adaptation de notre corps à cette alimentation de 2-3 mois.

 

CFFC : Pour toi tous les sports sont-ils compatibles avec le végétarisme ?

Marion : Tous les sports sont compatibles avec l’exclusion des produits animaux. Il suffit de s’informer un peu et surtout de le vouloir. De très grands sportifs et même culturistes sont végans.

 

Fabien : Oui, sauf ceux qui participent à l’exploitation animale comme l’équitation, ou la maltraitance comme la corrida. Mon tatouage de taureau sur le cœur en est un symbole.

 

CFFC : Ce mode de vie représente-t-il une contrainte au quotidien (au niveau social par exemple) ? Tout ton foyer partage-t-il cela ? Sinon comment vous organisez-vous ?

 

Marion : Puisque Fabien partage la même alimentation que moi il n’y a rien de compliqué à la maison. Ça se corse quand on mange à l’extérieur ou chez des amis, de la famille. Même si de plus en plus de restaurants essayent de s’adapter, les choix sont encore limités.

 

Fabien : Pour moi ce n’est pas une contrainte au quotidien et j’en fais même une fierté.

 

CFFC : Parviens-tu à sensibiliser ton entourage à la rationalisation de consommation de protéines animales ?

Marion : C’est très compliqué pour nos proches de comprendre ce choix d’alimentation. La consommation de viande est tellement ancrée dans notre culture  qu’on passe presque pour des fous. Mais on n’abandonnera pas, il y a des millions de pauvres bêtes qui sont torturées chaque jour de leur existence en jeu, il faut qu’on arrête d’être égoïste et qu’on regarde ce qui se cache derrière 5 minutes de plaisir gustatif.

 

Fabien : Je ne cherche pas automatiquement à sensibiliser mon entourage, mais uniquement à leur faire comprendre la valeur de la vie animale. Chaque personne a le droit de vivre comme il l’entend en restant raisonnable.

 

CFFC : Quelles sont les réflexions ou remarques (positives ou négatives) que tu entends le plus souvent ? Qu’y réponds-tu ?

 

Marion : Souvent les gens me demandent « mais alors, qu’est-ce que tu manges ? » ou me disent que c’est triste (surtout à Noël vu l’étalage de coquillages, de saumon et de foie gras). Je leur réponds que je mange des choses que j’aime et qu’il n’y a pas que la viande et le fromage dans la vie. Pour les remarques positives ben je les cherche encore !

 

Fabien : Pour les négatives : « Et les protéines ? », et pour les positives : aucune. Je leur réponds que certaines céréales et légumes sont riches en protéines (pois, chanvre, amande, quinoa, seitan, soja etc).

 

CFFC : As-tu des choses à ajouter ou un message à faire passer ?

 

Marion : Pour ceux que ça intéresse, allez voir le discours de Gary Yourofsky sur le véganisme, c’est lui qui m’a donné le déclic. Sinon merci à Crossfit Vitrolles de me faire sortir chaque semaine de ma zone de confort (un peu trop confortable), ici on accueille chacun comme il est et ça c’est top !

 

Fabien : Le crossfit c’est la vie mais sauver les animaux c’est les laisser en vie. Merci à Crossfit Vitrolles qui m’a fait voir l’aspect compétitif du crossfit et qui m’a poussé à dépasser mes objectifs. Merci aussi à tous les crossfiteurs avec qui je partage de bons moments, ils se reconnaitront. Et bienvenue à toi petit Noah !

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Newsletter de La French Co !

Evénements, WOD, portraits d’adhérents, conseils, challenges, recettes…
Découvrez toutes les news de la French Co, de ses boxs et de ses partenaires.