Monthly Archives: novembre 2018

La santé (et les performances !) viennent en dormant !

La santé (et les performances !) viennent en dormant !

 

Le sommeil est indispensable à la vie. Il permet la restauration métabolique du cerveau et de l’organisme. Il est essentiel à la mémoire, à l’attention et à la prise de décisions. Il permet d’évacuer la fatigue physique et nerveuse de la journée.  Les muscles se détendent, la tension sur la colonne vertébrale diminue, la température baisse ainsi que les fréquences cardiaque et respiratoire.

Pour les sportifs, c’est est également le temps durant lequel s’opère la récupération musculaire et le remplissage énergétique des cellules des muscles. Il déclenche la sécrétion de l’hormone de croissance qui est un véritable anabolisant naturel.

Ne pas dormir assez peut conduire à une hypertension chronique, une forte irritabilité et augmente le risque d’infarctus, de certaines maladies comme le diabète ou les maladies cardiovasculaires et favorise la prise de poids.

On distingue 5 phases de sommeil :

  • Phase 1 /  l’endormissement : la respiration ralenti, les muscles se relâchent, la conscience diminue. Durant ce stade de demi-sommeil, les muscles peuvent avoir de petites contractions, souvent accompagnées par l’impression de tomber dans le vide.
  • Phase 2 / le sommeil lent léger : il représente environs  50% du temps de sommeil total. Un bruit ou une lumière suffisent pour se réveiller.
  • Phases 3 et 4 / le sommeil profond : il s’agit d’un stade très important car tout l’organisme est au repos et récupère de la fatigue accumulée. Il  représente environ 20% du sommeil total.
  • Phase 5 / le sommeil paradoxal : ce stade présente simultanément des signes de sommeil très profond et des signes d’éveil qui sont sont la conséquence d’une parasomnie ou  du rêve

Il  existe 2 types de régulation du sommeil :

  • la régulation homéostatique (équilibre interne) : la propension à s’endormir augmente en fonction du manque sommeil. Inversement, elle diminue lors de la survenue d’un épisode de sommeil.
  • la régulation circadienne sous le contrôle de notre horloge biologique : la pression de sommeil est assez intense entre 14h et 16h et  maximale entre 1h et 5h du matin.

 

ÉVALUER SON BESOIN DE SOMMEIL

Le nombre d’heures de sommeil recommandées varie en en fonction de chacune des 9 tranches d’âge. Ainsi, les nouveau-nés  auraient besoin de 14 à 17 h de sommeil, les nourrissons 12 à 15 h, les bébés 11 à 14 h, les jeunes enfants 10 à 13h, les enfants 9 à 11h, les adolescents 8 à 10 h, les  jeunes adultes 7 à 9 h, les adultes 7 à 9 h et les seniors 7 à 8 h.

En réalité il est impossible d’édicter une norme, chacun doit déterminer les besoins de sommeil qui lui sont propres. L’agenda du sommeil, comme le propose le Réseau Morphée par exemple consiste à noter certains paramètres de sommeil et somnolence sur une longue durée afin d’analyser les  habitudes, la répartition de du sommeil et de mieux comprendre son rythme.

L’heure  du coucher a également une influence sur le système immunitaire : les personnes se couchant tard (vers 1-2h du matin) auraient un taux de lymphocytes (globules blancs) inférieur d’environ 25% % à ceux qui se couchent tôt (vers 22h-23h).

 

COMMENT MIEUX DORMIR ?

Il existe bien entendu des principes de base pour retrouver un sommeil de qualité. De nombreuses plantes et compléments alimentaires peuvent aider également mais il est important de chercher la cause de la cause… chaque problématique est différente et nécessite un suivi adapté (découvrez notre approche holistique ici)

Voici quelques techniques :

  • Conseils pratiques

S’exposer un maximum à la lumière durant la journée.

Éviter les excitants dès la fin d’après midi : café, thé..

Limiter les activités physiques intenses après 20h ou tout du moins 4h avant l’heure du coucher.

Stopper les écrans (téléphone, ordinateurs) qui gérèrent de la lumière bleue et empêchent la production de mélatonine, l’hormone du sommeil.

Faire des siestes courtes de manière régulière.

Se créer un rituel du coucher bien à soi: tisane, lecture, bain chaud…

Éviter les repas trop copieux, riches en sucre et en gaisses, les protéines animales et l’alcool au dîner : qui dort dine.. léger !

Éviter de manger, regarder la TV ou travailler au lit : cet espace doit être dédié au sommeil.

Maintenir une température fraîche dans la chambre, ouvrir les fenêtres systématiquement  au moins 20mn le soir.

Vérifier la qualité du matelas et des oreillers.

Trouver son propre rythme de sommeil et écouter les  signaux de sommeil : bâillements, yeux qui piquent…

Éteindre toutes les lumières au moment du coucher.

Une fois au lit, adopter une respiration ventrale. Pratiquer quelques minutes des exercices de cohésion cardiaque ou de méditation guidée. 

 

  • Oligothérapie 

Magnésium (marin ou bysglicinate) + vitamine B6 jouent un rôle primordial sur le système nerveux.

  • Phytothérapie 

La valériane : très efficace pour calmer la nervosité et retrouver le sommeil, sans créer de dépendance.

L’aubépine : antispasmodique, elle calme les palpitations, diminue le stress et facilite le sommeil.

La mélisse : en plus de son action sédative, elle agit sur les troubles d’origine nerveuse.

La passiflore : apaise l’anxiété et procure un sommeil naturel.

La marjolaine : apporte détente, relaxation tout en luttant contre la nervosité et l’agressivité.

Le tilleul : excellent anxiolytique qui  soulage en outre les problèmes digestifs.

Demandez à votre pharmacien de vous préparer un mélange à boire le soir, au coucher ou régulièrement dans la journée pour calmer les troubles anxieux!

 

  • Aromathérapie 

Lavendula hybrida clone : calme les contractures musculaires, la nervosité.

Origanum majorana : neurologique, rééquilibrante, apaise les angoisses, le stress, les palpitations et l’agitation.

Citrus sinensis : contre l’anxiété et les insomnies.

Citrus aurantium : dystonie neurovégétative, états dépressif, stress, surmenage.

 

  • Gemmothérapie (dilution 1DH) 

Tilia tomentosa : Il est recommandé dans les troubles anxieux avec manifestations somatiques, comme les palpitations.

Ficus carica : il possède  un effet régulateur sur l’axe cortico- hypothalamique qui commande les émotions, des angoisses, des peurs et des obsessions.

Ribes niigrum :  c’est LA plate adaptogène équilibrante du système nerveux. Il potentialisera les effet du tilleul et du figuier.

 

Auteur :

Marie SEMERDJIAN

L’oeil du coach : meet Barbara

L’oeil du coach : meet Barbara

Régulièrement, un Wod issu de la programmation de l’une des box, un benchmark ou un Hero est décrypté et analysé ! 

#2 : BARBARA

5 Rounds For Time :

  • 20 pull-ups
  • 30 push-ups
  • 40 sit-ups
  • 50 air squats

3mn rest between rounds.

Barbara est un Benchmark bien connu des CrossFitteurs, qui se démarque par son originalité. C’est en effet le seul qui exige aux athlètes de prendre 3 minutes de récupération entre les tours.

  • ANALYSE 

Type de travail :

Il s’agit d’un entrainement de type intermittent (fractionné). Le temps de travail (ON) dépend de la condition physique de chacun mais aussi des options choisies par le coach pour adapter le Wod. Ainsi, un tour comportant 20 pull-ups réalisées avec une bande élastiques ne prendra pas le même temps qu’un tour avec 20 jumping pull ups ou 20 ring rois.

La priorité est donnée ici au au temps : le résultat final étant le cumul du temps on et off, chaque tour doit être réalisé comme un sprint ou un « mini wod » a part entière. Néanmoins, l’entraineur devra vérifier que chaque athlète trouve son équilibre entre technique et intensité afin de travailler en sécurité et de manière efficace.

Composantes: 

Barbara est, avec Cindy, le WOD gymnastique par excellence. Il combine les 4 mouvements « basiques », enseignés dès les premières semaines :

Les pull-ups (mouvement de tirage qui sollicite le dos, les bras et la sangle abdominale) sont couplées avec les push ups (mouvement de poussée qui met l’accent sur le dos, les pectoraux, les triceps et la sangle abdominale). Cet enchainement produit une importante fatigue et congestion musculaire.

Le couplet sit-ups + squats permet de relâcher le haut du corps mais induit une pression sur les muscles pelviens. L’attention sera donc portée au gainage, à la contraction du périnée et du transverse (muscle abdominal profond) afin d’éviter une poussée viscérale délétère. On recherche ici l’explosivité de la flexion-extension sur ces deux mouvements.

Chacune des tâches dure entre 40 sec et 1mn30 mobilisant de fait  la filière anaérobie lactique. L’enchaînement des séquences induira bien entendu la filière aérobie qui sera le fil conducteur de ce WOD qui fera appel aux qualités d’endurance des athlètes (140 répétitions par tour).

Stratégie :

Trois paramètres à prendre en compte : le volume total, la congestion / le lactique et la récupération.

Le volume : Barbara est un Wod Long. Les athlètes effectuent au total 700 répétions. La pyramide progressive joue en leur faveur : respectivement 100 et 150 répétitions sur le mouvement le plus complexe (pull up) et le plus sollicitant (push ups) contre 200 et 250 répétitions pour les sit-ups et squats. Le CrossFitteur chevronné pourra tendre vers du unbroken sur les pull-ups au moins sur les 3 premiers tours, notamment grâce à une bonne technique de butterfly faisant intervenir la hanche pour soulager le haut du corps.  Les push-ups quant à elles seront décomposées en séries de 10 ou 15. Pas de difficulté particulière sur le reste des mouvements. Pour les débutants en revanche, les petites séries sont conseillées, en prenant le moins de repos possible pour conserver l’intensité..

La congestion et le lactique : lors d’un entrainements brutal ou prolongé, le l’entraînement la quantité de sang contenu dans les muscles augmente, le taux de phosphocréatine chute et l’organisme sécrète de l’ammoniaque qui est évacué dans le flux sanguin dès que l’effort stoppe. C’est ce qui provoque la sensation de brûlure tant redoutée qui limite l’intensité… Pour limiter ce phénomène, la meilleure des stratégie est de prendre peu de repos entre les séries et de rester un maximum actif afin de maintenir l’équilibre malgré l’accumulation progressive d’acidité et éviter un déversement brutal de NH3.

La récupération : les 3 précieuses minutes doivent être employées à bon escient et intelligemment. C’est le moment idéal pour boire une petite quantité d’eau (quelques gorgées), relâcher les muscles sollicités voire les masser (pensez aux avants bras). La consigne majeure est de continuer à marcher en ouvrant la cage thoracique afin de garder un rythme cardiaque et une ventilation propices à l’effort pour ne pas « repartir de 0 ».

Adaptations :

Un article du CrossFit Journal de septembre 2003 présente des adaptations intéressantes du Wod Barbara :

  • Diminution du nombre de tours (3 séries)
  • 20 tirages anneaux (ring rows) ou pull-ups with band
  • Pompes sur les genoux (ou sur une box)

Un Medball pourra être utilisé pour les squats.

 

  • Votre temps sur Barbara 

Débutant : + 40mn soit à 6 à 7mn par tour (6×5 +12 = 42mn)

Intermédiaires : 35’ à 40mn soit 5 à 6 mn par tour (5×5 +12 = 37mn)

Avancés : 30 à 35mn soit  à 4 à 5 mn par tour (4×5 +12 =30mn)

Élites : – 30mn soit 3 à à 4mn par tour (3×5 +12 =27mn)

 

  • Good for : 

Barbara est un très bon WOD pour tester votre endurance musculaire et la connaissance de soi. Essayez de vous donner un objectif de répétitions à tenir unbroken sur chacun des rounds.

 

Auteurs :

Camille BOEGLIN

Marie SEMERDJIAN

 

Portrait d’athlète : Raphael #CFV

Portrait d’athlète : Raphael #CFV

Parce que nos athlètes sont l’âme et la raison d’être de nos boxs, et que chacun est unique… Voici le portrait de l’un d’eux…

 

Bonjour Raphael

La French Co : Présente-toi en quelques mots :

Bonjour La French Co, je m’appelle Raphael, j’ai 46 ans, je bosse en tant qu’agent d’escale sur l’aéroport de Marseille et suis papa d’un petit bout de 9 ans.

La French Co : Comment as-tu découvert le CrossFit ?

Je cherchais, il y a environ 5 ans, un endroit pour pratiquer du workout, ne trouvant rien dans la région, je me suis tourné vers le crosstraining puis deux trois boxs ont commencé à ouvrir il y a trois quatre ans, j’ai pas réfléchi… J’aurai dû.

 

La French Co : Depuis quand pratiques-tu ?

Je pratique depuis trois ans maintenant.

 

La French Co : Quel(s) sport(s) pratiquais-tu auparavant ?

A l’âge de 8 ans je me suis lancé dans le cyclisme pendant 8 ans puis duathlon, athlétisme, volley, muscu, triathlon, cross training et foot.

 

La French Co : Continues–tu à pratiquer une ou des autres disciplines ? Si oui, que t’apporte le CrossFit dans celle(s)-ci ?

Je continue à jouer au ballon, je suis gardien et oui ça m’a apporté plus de détente et d’explosivité dans mes sorties

 

La French Co : Pourrais-tu décrire le CrossFit en 4 mots maximum ?

  • Apprendre
  • Dépassement
  • Communauté
  • Pourquoi

 

La French Co : Raconte-nous ton premier WOD :

Mon premier WOD, c’était il y a trois ans justement ici à CrossFit Vitrolles, avant que je n’aille sur Les Milles pour des raisons de commodités, c était un chipper 50 pullups 50 squats 50 pompes et 50 situps, j’ai vu pour la première fois des butterfly et c’est devenu mon premier objectif…

La French Co : Qu’apprécies-tu dans la discipline ?

J’aime la combinaison de plusieurs sports, gym haltéro endurance, bien que ce soit une activité individuelle, j’aime aussi l’esprit qui y règne de compétitivité, d’entraide et de respect.

 

La French Co : Quelle est ta plus grande fierté ou victoire ?

Quand j’ai assimilé un mouvement sur lequel j’ai travaillé depuis un moment.

 

La French Co : Quels étaient tes objectifs en t’inscrivant ici ? Ont-ils évolué par la suite ?

En changeant de box je voulais continuer à progresser et je ne regrette pas mon choix.

 

La French Co : As-tu observé des changements sur le plan physique et mental ?

Physiquement oui et mentalement ça s’arrange pas.

 

La French Co : A quelle fréquence t’entraines-tu ? Quels cours de spécialité suis-tu ?

Je m’entraine entre 7 et 10 fois par semaine

Je me suis mis sérieusement  à l’haltéro depuis un mois.

La French Co : As-tu changé des choses dans ton quotidien (organisation, alimentation…) ?

Coté alimentation, j’ai du tout revoir après une légère couvade de 20kg pendant la grossesse de ma femme

 

La French Co : Ta famille, tes amis comprennent-ils ton mode de vie ?

Non pas vraiment, ils sont fatigués dès que je prononce le mot CrossFit. Mais ils me soutiennent

 

La French Co : Quelle est ta relation avec les coachs ? Quelles sont tes attentes vis-à-vis d’eux ?

J’évite de leur parler pour ne pas les saouler.

Les coachs sont très importants dans la vie d’une box.

J’aime leur professionnalisme, leur attention, proximité, rigueur.

 

La French Co : Quels sont tes plus gros challenges / tes difficultés ? Quelles stratégies adoptes-tu pour les affronter ?

Ma plus grosse difficulté, c’est le manque de mobilité, un challenge donc, et l’haltéro que je regrette ne pas avoir commencé plus tôt.

 

La French Co : Sur quoi as-tu le plus de facilité ?

Je suis plus à l’aise sur les mouvements de gym, poids de corps.

 

La French Co : Quel est ton WOD (benchmark) préféré ?

Jason par exemple et je ne veux pas entendre parler de Karen.

 

La French Co : Quel est ton mouvement préféré… et celui que tu déteste ?

Préféré  le MU Bar

Détesté le Thruster

 

La French Co : As-tu un message à faire passer à ceux et celles qui hésitent encore à franchir le pas ?

Si on aime se dépasser dans l effort, si on a soif d’apprendre, si on souhaite pratiquer un des sports les plus complet, tout ça dans une ambiance qui vous porte et vous mène plus loin qu’on ne s’imagine alors qu’on pense être au bout de notre vie, se lancer n’est plus une option

 

Séminaire Strongman Titi Lely à Vitrolles et Orange !

Séminaire Strongman Titi Lely à Vitrolles et Orange !

La French Co  à le plaisir d’accueillir Thibaut “Titi” Lély pour deux séminaires exceptionnels :

  • Le week end du 12 et 13 Février à CrossFit Vitrolles
  • Le week end du 09 et 10 Février 2019 à Orange84 CrossFit

 

Voici un aperçu de ce que vous pourrez faire :

– Apprendre à exécuter correctement les différents mouvements de Strongman (Atlas Stones, Tire Flips… selon le matériel disponible sur place) et de Force (Deadlift, Press…),

– Apprendre à adapter votre technique sur les différents mouvements de force pour maximiser vos performances,

– Apprendre à planifier vos propres séances de Strongman et de Force,

– Apprendre à renforcer efficacement vos différents muscles afin de maximiser vos performances et d’éviter de vous blesser,

– Découvrir comment adapter votre entraînement de force à la pratique du CrossFit™.

 

🔥// PROGRAMME // 🔥

Thibaut partagera avec vous sa passion et ses connaissances. Il mêlera enseignements théoriques, démonstrations, travaux techniques individuels et entraînements de groupe. Ce séminaire est bien entendu ouvert à tous, quel que soit le niveau et les objectifs !

–>📚 Contenu théorique :

Son parcours, ses méthodes d’entraînement, sa vision du Strongman et de la Force, comment intégrer efficacement la Force et le Strongman dans une programmation de CrossFit™.

–> 🏋🏻‍♂️ Contenu pratique :

Travail technique des différents mouvements de Strongman (variable et adaptable à l’équipement disponible) et de Force (variantes de Deadlifts et de Overhead Press).

Présentation des différents mouvements accessoires, de renforcement musculaire et de prévention des blessures.

Mise en application sous forme de WOD 💦

 

🔥 // MODALITES PRATIQUES // 🔥

NB : vous pouvez choisir de participer à 1 jour (au choix) ou aux 2 jours de séminaire (le programme sera différent).
Soit au total, 17h de séminaire !

Prix :
1 jour : 79,99€
2 jours : 149,99€

Horaires :
Samedi: 9h – 19h
Dimanche 9h – 18h
A la fin de ce week-end, les Atlas Stones, Deadlifts, Farmers Walk, Yoke Carry, Sleds et autres Tire Flips n’auront plus de secrets pour vous et votre corps !

 

👦🏻 // QUI EST THIBAUT ? //👦🏻

– Enseignant Strongman au sein de 5 Box de CrossFit™
– Triple Champion de France de Powerlifting espoir,
– Champion d’Europe de Powerlifting espoir,
– Trois participations à l’Homme le plus fort de France.

 

Inscriptions  : 

Inscriptions pour CrossFit Vitrolles t :https://rsnatch.com/competitions/seminaire-strongman-titi-lely-12-13-janvier/

Inscriptions pour Orange 84 CrossFit : https://rsnatch.com/competitions/seminaire-strongman-titi-lely-9-10-fevrier/

Black Friday 2018 : Accès illimité en décembre 2018 pour 1€

Black Friday 2018 : Accès illimité en décembre 2018 pour 1€

Conditions :

  • Accès illimités aux WODs de la box
  • Planning aménagé entre Noël et Jour de l’an
  • Sans engagement
  • Sous réserve de ne pas avoir eu de compte Wodify actif en 2018 (abonnement ou essai).
  • Activation obligatoire de son compte Wodify
    • Infos (prénom, nom, téléphone, mail, adresse postale, contact d’urgence)
    • Photo de profil
    • Règlement de 1€ par carte bancaire

 

Inscriptions :

  • Contacter La French Co entre le vendredi 23 à minuit jusqu’au dimanche 25 à minuit via http://www.lafrenchco.fr/contact/ ou via Facebook
  • Utilisable du 1er au 31 Décembre 2018
  • Nous contacter avec le code : LAFRENCHCOFRIDAY18
  • Nous transmettre votre prénom, nom, téléphone, mail
  • Pour les CrossFiteurs : accès direct au planning et aux cours
  • Pour les non CrossFiteurs : séance des fondamentaux obligatoires sur la 1ère semaine.
  • Valider la décharge pour le mois de décembre.

Portrait d’athlète : Stéphane #CFDP

Portrait d’athlète : Stéphane #CFDP

Parce que nos athlètes sont l’âme et la raison d’être de nos boxs, et que chacun est unique… Voici le portrait de l’un d’eux…

 

Bonjour Stéphane

La French Co : Présente-toi en quelques mots :

Stéphane, 33 ans, marié, un fils de 2 ans.

Je suis expert-comptable, commissaire aux comptes indépendant. Job pas très glamour, mais dans lequel je m’éclate et comme je suis mon propre patron, cela me permet de venir à la box quand je veux 😛

Aime la difficulté et les défis.

Signe distinctif : toujours beau dans l’effort mdr (dédicace à Coco)

La French Co : Comment as-tu découvert le CrossFit ?

J’ai longtemps été adhérent d’une salle de sport dans laquelle j’ai usé chaque cm2 des salles de cours (LesMills) ou bien même du plateau de muscu. C’est au détour d’une conversation avec un coach (amie) que nous avons décidé de faire un cours d’essai à 3.84

Cette expérience a été plutôt difficile mais a fait germé en moi l’idée que cette pratique est plus qu’un sport quand j’ai vu l’environnement global de cette « salle » et surtout l’état d’esprit des athlètes. C’était en Juin 2016.

J’ai tout de même continué la salle, par facilité, et parce que certainement je n’ai pas encore prêt à changer mes habitudes.

 

La French Co : Depuis quand pratiques-tu ?

Avril 2018 officiellement, de façon intelligente Juin 2018.

 

La French Co : Quel(s) sport(s) pratiquais-tu auparavant ?

Judo, Handball, Course à pieds (ou plutôt ma femme me balade) et Squash

 

La French Co : Continues–tu à pratiquer une ou des autres disciplines ? Si oui, que t’apporte le CrossFit dans celle(s)-ci ?

Je continue à jouer au squash et vais participer cette année à des rencontres en équipe avec le club d’Avignon. La pratique du CrossFit m’a apporté beaucoup de « caisse », c’est-à-dire un cardio qui permet d’épuiser l’adversaire ou tout du moins pouvoir répondre longtemps à des échanges longs et physiques, sans compter bien évidement une facilité de déplacement (perte de poids) et une augmentation de ma force physique.

 

La French Co : Pourrais-tu décrire le CrossFit en 4 mots maximum ?

  • Entraide
  • Camaraderie
  • Humilité
  • Excellence

 

La French Co : Raconte-nous ton premier WOD :

Je n’ai pas l’ordre exact en tête (skills/ wod) mais il me semble qu’il y avait des Thrusters, des Squats et des T2B. Bien que tout le WOD ait dû être adapté pour que je puisse suivre, j’ai retiré beaucoup de satisfaction à terminer complètement lessivé ; c’est ce que je recherchai !

 

La French Co : Qu’apprécies-tu dans la discipline ?

L’entrainement est toujours différent, et mène cependant toujours à la même chose : le dépassement de soi en améliorant ses performances, et tout ceci dans un laps de temps très court.

La French Co : Quelle est ta plus grande fierté ou victoire ?

Depuis le début d’année, je tends à changer mes habitudes de vie et comme fil rouge de cette ambition, je me suis inscrit à la Spartan Race pour obtenir la Trifecta (3 courses d’obstacles à pénalité de longueurs différentes : 8, 15 et 22 kms).

Bien que faisant du sport assez régulièrement, j’étais en surpoids.J’ai ainsi perdu 20 kilos de masse grasse de par la pratique du CrossFit mais surtout la modification de mon hygiène de vie.

Le CrossFit m’a ainsi permis d’échanger avec les athlètes sur les problématiques de « régime » que finalement chaque adhérent connait peu ou pas.

Je termine cette année 2018 avec mes 3 médailles obtenues en solo, et la capacité de faire des T2B sans adaptation !!!

La French Co : Quels étaient tes objectifs en t’inscrivant ici ? Ont-ils évolué par la suite ?

A ce jour, je voudrai progresser dans cette pratique et pourquoi pas d’ici peu participer aux championship. Le CrossFit ouvre pas mal de portes que l’on ne soupçonne pas ; à nous de savoir ce que l’on souhaite vraiment.

 

La French Co : As-tu observé des changements sur le plan physique et mental ?

Oui, certainement, sur le plan physique ma perte de poids est ce qui saute le plus aux yeux. Pour autant, je suis plus pugnace dans l’effort et ai bien compris que c’est dans cette difficulté que l’on obtient des résultats (Hard work pays off). Je n’y arrive pas aujourd’hui mais si je continue à m’entrainer ça passera.

 

La French Co : Quelle place prends le CrossFit dans ta vie ?

Je ne pense pas que le CrosFit prenne une « place » à proprement dit, c’est un mode de vie que l’on adopte ou pas ; avec toutes les valeurs que cette pratique diffuse.

 

La French Co : A quelle fréquence t’entraines-tu ? Quels cours de spécialité suis-tu ?

Quand je le peux 3 – 4 fois semaines, mais pour être tout à fait honnête avec le travail et le squash c’est plutôt 2 fois semaines et de préférence le midi car cela me permet de ne pas trop empiéter sur le reste de mes obligations.

 

La French Co : As-tu changé des choses dans ton quotidien (organisation, alimentation…) ?

J’essaie de préparer mes repas à l’avance pour plusieurs raisons : éviter de manger des conneries industrielles, partager un moment de détente / continuer à discuter avec mes partenaires de WOD et surtout me forcer à venir m’entrainer.

 

La French Co : Ta famille, tes amis comprennent-ils ton mode de vie ?

Oui, ils ont vite compris mes motivations.

La French Co : Quelle est ta relation avec les coachs ? Quelles sont tes attentes vis-à-vis d’eux ?

Relation excellente, je pense qu’ils ont contribué au fait que je me sente bien rapidement (intégré) et que mes objectifs soient atteints dans de bonnes conditions. J’ai bien noté l’ensemble de leurs conseils (et ceux des autres athlètes) pour m’améliorer malgré toutes mes difficultés / lacunes.

Je n’ai pas spécialement d’attentes vis-à-vis d’eux, je suis très satisfait de leur prestation et de l’état d’esprit / valeurs inculqués.

La French Co : Quels sont tes plus gros challenges / tes difficultés ? Quelles stratégies adoptes-tu pour les affronter ?

Sur ces prochains mois, la stabilisation de mon poids va être étape importante dans mon évolution personnelle. J’ai changé, j’ai fait des efforts mais il faudra garder le cap. En fait je suis en WOD for time pour ce changement de vie 😉

 

La French Co : Sur quoi as-tu le plus de facilité ?

Squat j’ai des grosses jambes dixit Jordan 😛

 

La French Co : Quel est ton WOD (benchmark) préféré ?

Je n’en ai pas vraiment, mais je garde en tête le Murph que j’ai réalisé (scaled) au bout de 2 mois d’inscription, c’était une boucherie !

 

La French Co : Quel est ton mouvement préféré… et celui que tu déteste ?

Je déteste sans hésitation les HSPU (trop lourd encore) et j’aime beaucoup les burpees et les complexes d’haltéro (snatch / OHS)

La French Co : As-tu un message à faire passer à ceux et celles qui hésitent encore à franchir le pas ?

Le CrossFit est une pratique sportive comme les autres si ce n’est qu’il n’y a pas de demi-mesure. Vous ne pouvez pas être passager d’un WOD et venir vous entrainer pour vous donner bonne conscience. Chaque effort vous donnera des résultats à condition de le vouloir. Il n’y a pas de sous athlète, chaque WOD peut être adapté pour que vous soyez tout autant lessivé que celui ou celle qui pratique le CrossFit depuis toujours. C’est là que réside l’importance de la Box que vous choisirez ; car le coach doit vous amener aux limites de vos capacités (challenge) sans pour autant vous démoraliser (fail).

Portait d’athlète : Christine #CFV

Portait d’athlète : Christine #CFV

Parce que nos athlètes sont l’âme et la raison d’être de nos boxs, et que chacun est unique… Voici le portrait de l’un d’eux…

 

Bonjour Christine

La French Co : Présente-toi en quelques mots :

Je m’appelle Christine mais à la Box comme ailleurs on m’appelle plus souvent Coco !

J’ai 33 ans, je travaille à mon compte dans le domaine du recyclage, j’ai toujours aimé le sport, et ce que j’apprécie le plus c’est partager un bon moment entre amis (avec une bonne bouffe et du vin c’est encore mieux !)

La French Co : Comment as-tu découvert le CrossFit ?

C’est mon frère qui m’a fait découvrir ce sport qu’il pratiquait depuis quelques mois à la box de Vitrolles

 

La French Co : Depuis quand pratiques-tu ?

Ça va bientôt faire 2 ans, avec une coupure de 4 mois pendant mon voyage au Canada

 

La French Co : Quel(s) sport(s) pratiquais-tu auparavant ?

Avant je pratiquais de la course à pieds et de la boxe

 

La French Co : Continues–tu à pratiquer une ou des autres disciplines ? Si oui, que t’apporte le CrossFit dans celle(s)-ci ?

Non, pour moi le CrossFit est le sport le plus complet que j’ai pratiqué, je suis devenue complètement addict, et si demain je dois changer de sport je ne sais vraiment pas vers quel sport me tourner car maintenant tout me paraît fade à coté !

 

La French Co : Pourrais-tu décrire le CrossFit en 4 mots maximum ?

  • Communauté
  • Dépassement de soi
  • Polyvalence
  • Echange

 

La French Co : Raconte-nous ton premier WOD :

J’ai cru que je n’arriverai jamais au bout, pourtant j’étais déjà sportive… mais le nombre de répétitions ont eu raison de mes jambes et les burpees me paraissaient interminables !

La French Co : Qu’apprécies-tu dans la discipline ?

Cette discipline m’a permis de repousser mes limites, d’aborder le sport autrement qu’un simple défouloir, en amenant un coté plus réfléchi sur le manière d’aborder certains WOD pour en arriver au bout !

J’aime le côté ludique et le fait que chaque séance soit différente.

J’aime la communauté qu’il y a au sein de ce sport, quel que soit la box d’ou l’on vienne, c’est pour ça que j’essaye de faire un maximum de drop dans mes déplacements professionnels ou en vacances !

 

La French Co : Quelle est ta plus grande fierté ou victoire ?

Même si ce n’est plus le cas actuellement ma plus grande fierté est de faire certains Wod en RX dans un temps correct…

Le fait d’avoir réussi à augmenter mes PR et surtout me sentir à l’aise sur les mouvements haltéro, et pouvoir du coup les appliquer en wod sans souffrance, tout ça grâce principalement à mon coach Martin, qui a été patient et très impliqué sur mon évolution !

 

La French Co : Quels étaient tes objectifs en t’inscrivant ici ? Ont-ils évolué par la suite ?

Mes objectifs étaient à la base de continuer à me maintenir en forme.

Ils ont complètement changé : je sais que cela me maintient en forme mais maintenant j’y vais dans l’optique de progresser un peu plus chaque jour, améliorer ma technique même si ce n’est pas la que je vais le plus me dépenser, essayer m’améliorer sur tous les fronts : endurance, force, gym, …

Et il m’arrive même parfois de venir à la box pour de l’open gym puis passer plus de temps avec les copains en faisant quelques étirements plutôt qu’une vrai séance !

La French Co : As-tu observé des changements sur le plan physique et mental ?

Les 2 ont changés : physiquement j’ai pris bien plus de muscle (et de gras lol) mais mon corps est vraiment renforcé, plus de blessure ou bobo.

Et mentalement ce sport m’a permis de comprendre que chaque échec est nécessaire pour arriver à une victoire. On ne fait pas de PR tous les jours et il faut travailler régulièrement pour y arriver, comme dans la vie lol !

 

La French Co : Quelle place prends le CrossFit dans ta vie ?

Le CrossFit prend une place très importante, même si je ne m’entraine pas à chaque fois je passe à la box 5/semaine, et quasiment tous les WE on se retrouve avec des anciens ou adhérents actuels. Il m’a permis de partager une nouvelle activité avec mon frère et même avec mes neveux qui sont au kids, de rencontrer mon chéri, et d’avoir un cercle d’amis que j’apprécie de voir très régulièrement.

 

La French Co : A quelle fréquence t’entraines-tu ? Quels cours de spécialité suis-tu ?

Je m’entraine 5 fois par semaine, et je suis différents cours : je suis les wod et j’essaye de suivre 1/Semaine un cours d’haltéro et si possible soit le strectching soit le FFB en complément pour justement éviter les blessures (les 2 c’est encore mieux).

 

La French Co : As-tu changé des choses dans ton quotidien (organisation, alimentation…) ?

Je mange plus qu’avant, car mes dépenses ne sont plus les mêmes, et j’en profite lol. Dans mon organisation, ca ne change pas vraiment car le sport a toujours pris une place importante dans ma vie, mais maintenant je ne loupe pas d’entrainement car sinon je suis en manque !

La French Co : Ta famille, tes amis comprennent-ils ton mode de vie ?

Complètement ! Car déjà c’est mon frère qui m’a initié au CrossFit et il continue aussi régulièrement que moi. Et mon entourage (hors CrossFiteur) voit mon épanouissement et engouement pour ce sport, et surtout l’impact positif qu’il a eu sur ma vie.

 

 

La French Co : Quelle est ta relation avec les coachs ? Quelles sont tes attentes vis-à-vis d’eux ?

Les coachs, et le head coach plus particulièrement, sont le reflet de la box où l’on s’entraine. Entre leur humeur, et la qualité de leur coaching et prog, leur implication au sein de la box, tout compte ! Et pour avoir fait bcp de drop, et vu plusieurs box, je trouve qu’à Vitrolles on est bien loti ! Il y a eu pas mal de changements ces derniers mois, et j’avoue que Martin manque énormément par sa personnalité et sa prog.

Notre head coach donne une super dynamique à la Box, et Alyx également aussi, on voit sans problème leur implication et je n’attends pas vraiment plus de leur part,,ils sont déjà sur la bonne voix!

J’apprécie également les voir en dehors de la box pour partager un apéro ou une tartiflette lol, car ils sont plus que des coachs et font partie de cette communauté dont je parlais plus haut.

 

La French Co : Quels sont tes plus gros challenges / tes difficultés ? Quelles stratégies adoptes-tu pour les affronter ?

Mon plus gros challenge est de passer de Barre MU sans élastique et enchainer les pull-ups sans souffrir lol

Du coup mes plus grosses difficultés sont la coordination et la proprioception, j’ai toujours eu plus de mal que certains là-dessus

Mes stratégies pour y arriver vont déjà de prendre mon mal en patiente ces quelques mois, et en profiter que je ne peux plus faire ces mouvements pour faire un gros travail de renforcement sur ces zones

 

La French Co : Sur quoi as-tu le plus de facilité ?

J’ai plus de facilité sur ce qui est endurance

 

La French Co : Quel est ton WOD (benchmark) préféré ?

Mon Wod préféré est Annie, simple et qui fait bien transpirer !

La French Co : Quel est ton mouvement préféré… et celui que tu déteste ?

Mon mouvement, pas forcément préféré mais que j’aime pratiqué reste le Handstand walk, et mon pire ennemi est le Thruster !

 

La French Co : As-tu un message à faire passer à ceux et celles qui hésitent encore à franchir le pas ?

De venir faire une séance d’essai. Le CrossFit c’est assez particulier et ce n’est pas forcement pour tout le monde soit on aime pas vraiment soit on devient complètement addict !

Ce sport évolue tout le temps et il est tellement polyvalent qu’on ne s’en lasse jamais… et la marge de progression est immense, on ne cesse de s’améliorer même après des années de pratique.

Portrait d’athlète : Mégui #CFV

Portrait d’athlète : Mégui #CFV

Parce que nos athlètes sont l’âme et la raison d’être de nos boxs, et que chacun est unique… Voici le portrait de l’un d’eux…

 

Bonjour Mégui

La French Co : Présente-toi en quelques mots :

Je m’appelle Mégui, j’ai 21ans.

Je suis en 3èmeannée de Licence à la fac de droit d’Aix, je mesure 1m49 et personne ne me respecte pour ça… 😂

 

La French Co : Comment as-tu découvert le CrossFit ?

Je cherchais un nouveau sport pour me défouler, j’avais entendu parler du CrossFit alors j’ai cherché sur Internet s’il y avait des boxs proches de chez moi.

J’ai vu qu’il y avait une box à Vitrolles, j’y suis allée, on m’a proposé une séance d’essai et j’ai tout de suite adhéré.

 

La French Co : Depuis quand pratiques-tu ?

J’ai commencé en septembre 2017, il y a un peu plus d’un an du coup…

 

La French Co : Quel(s) sport(s) pratiquais-tu auparavant ?

J’ai toujours fait du sport depuis que je suis petite, j’ai fait un peu d’athlétisme, de volley, et le dernier sport avant le CrossFit, c’était la natation que j’ai pratiqué pendant 7ans en compétition.

 

La French Co : Continues–tu à pratiquer une ou des autres disciplines ? Si oui, que t’apporte le CrossFit dans celle(s)-ci ?

Aujourd’hui, je ne pratique plus que le CrossFit et la course à pied de temps en temps mais vraiment pour me forcer à faire un peu de cardio (je déteste ça…)

 

La French Co : Pourrais-tu décrire le CrossFit en 4 mots maximum ?

  • Diversité
  • Respect
  • Entraide
  • Progression

 

La French Co : Raconte-nous ton premier WOD :

Je ne me souviens plus exactement de mon premier Wod, je me rappelle seulement que c’était un wod plutôt haltero avec Pierre Ogé comme coach. Les débuts à l’haltéro c’est toujours compliqué, on se sent super nul, tout le monde autour de nous a des barres pleines de poids et nous on est là, avec un tube en PVC pour essayer d’apprendre le mouvement. Malgré tout j’avais beaucoup aimé le Wod puisque je suis revenue !

 

La French Co : Qu’apprécies-tu dans la discipline ?

Ce que j’apprécie le plus dans la discipline, c’est la diversité des mouvements. On ne fait jamais la même chose, on apprend et on s’améliore tous les jours. J’apprécie également le fait que tout le monde s’entraide et se soutienne. On ne se sent pas de compétition avec les autres comme c’est le cas dans certains sports et j’apprécie beaucoup ça.

 

La French Co : Quelle est ta plus grande fierté ou victoire ?

Je n’ai pas de fierté ou de victoire particulière.

Je suis aujourd’hui fière d’arriver à concilier ma vie d’étudiante qui me prend de plus en plus de temps et le CrossFit qui me permet justement de ne plus penser au travail pendant au moins 1h de mes journées.

Je suis également fière quand je vois que je m’améliore en force ou en technique, quand je réduis la taille des élastiques pour les pulls-up par exemple ou que mes RM1 augmentent.

 

La French Co : Quels étaient tes objectifs en t’inscrivant ici ? Ont-ils évolué par la suite ?

J’ai commencé le CrossFit à une période de ma vie où je ne me sentais pas bien mentalement et physiquement. J’ai arrêté la natation l’année de mon bac et vu que je suis quelqu’un qui adore manger… J’ai du prendre entre 10 et 15kg. J’étais inscrite à une salle de sport mais je n’y allais jamais, j’avais besoin de retrouver le cadre que j’avais à la natation avec des coachs et des horaires d’entrainements mais dans un sport plus diversifié, qui bougeait, et dans lequel je pouvais me dépenser au maximum et ne plus penser à rien pendant un moment.

J’ai trouvé tout ce que je cherchais dans le CrossFit.

Aujourd’hui ce sport me permet de me sentir mieux même si la route est encore longue.

Mes objectifs aujourd’hui vont au-delà de mon poids (même si c’est toujours l’objectif principal), j’ai envi de m’améliorer en force, en gym et en technique… J’y travaille !

 

La French Co : As-tu observé des changements sur le plan physique et mental ?

Oui, le CrossFit permet d’aller au-delà de ce que l’on se pense capable de faire, sur le plan mental c’est super important, quand on finit un Wod où on a tout donné, même si on finit KO, on se sent super bien après.

Sur le plan physique aussi, ça muscle beaucoup et ça fait perdre du poids si l’on mange sainement à côté (la partie la plus difficile pour moi).

 

La French Co : Quelle place prends le CrossFit dans ta vie ?

Le CrossFit commence à prendre pas mal de place dans ma vie (et dans mon armoire … 😝) J’adapte mes horaires et mes activités pour pouvoir aller aux Wod quitte à rater quelques cours à la fac pour aller s’entrainer j’avoue…

 

La French Co : A quelle fréquence t’entraines-tu ? Quels cours de spécialité suis-tu ?

Je m’entraine environ 5 fois par semaine dont 1 cours d’haltéro depuis quelque mois.

 

La French Co : As-tu changé des choses dans ton quotidien (organisation, alimentation…) ?

Comme je l’ai dit plus haut, j’ai des objectifs de perte de poids donc j’essaye de manger mieux même si c’est difficile … J’ADORE LA BOUFFE !! La plupart du temps, j’arrive à bien manger la semaine mais le weekend, je suis faible …

Sinon dans mon organisation, pas grand-chose à part adapter mes cours à la fac à mes cours de sport

 

La French Co : Ta famille, tes amis comprennent-ils ton mode de vie ?

Je n’ai pas véritablement changé mon mode de vie donc ils n’ont pas à comprendre. Toutefois ils s’y intéressent et je m’amuse à les emmener à des wod pour les voir mourir…

 

La French Co : Quelle est ta relation avec les coachs ? Quelles sont tes attentes vis-à-vis d’eux ?

J’ai une très bonne relation avec les coachs. Ils nous poussent à nous dépasser mais toujours dans le respect et la bonne humeur et c’est exactement ce que j’attend d’eux.

Alyx surtout me pousse toujours à me donner à fond, à mettre plus de poids etc… elle a compris que c’est en me criant dessus que je m’améliore 😝

 

La French Co : Quels sont tes plus gros challenges / tes difficultés ? Quelles stratégies adoptes-tu pour les affronter ?

Tout est un défi dans le CrossFit au départ car on a tout à apprendre. Apprendre les DU, les pull-ups sans élastiques, les HSPU, marcher sur les mains… tout est à apprendre.

Pour pouvoir réussir, l’objectif est d’aller principalement aux wod qui comportent justement les mouvements que l’on n’arrive pas à faire car il n’y a qu’en s’entrainant que ça vient. Il faut également faire les cours de gym et ça viendra !

 

La French Co : Sur quoi as-tu le plus de facilité ?

C’est malheureux mais rien ne me parait facile 😂😭

 

La French Co : Quel est ton WOD (benchmark) préféré ?

Honnêtement je n’en connais pas assez pour dire lequel je préfère

La French Co : Quel est ton mouvement préféré… et celui que tu déteste ?

J’aime beaucoup les pull-ups et tout ce qui est haltéro (même si je suis loin de maitriser) et je n’aime vraiment pas les HSPU et l’assaut bike (c’est de la torture ce truc)

 

La French Co : As-tu un message à faire passer à ceux et celles qui hésitent encore à franchir le pas ?

Je leur dirais de venir faire une séance d’essai et ils verront qu’ils ne repartiront plus ! Je ne connais PERSONNE qui après un essai m’a dit « c’était nul », « je ne reviendrais plus » … même s’ils ont tous vus leur vie défiler 😂. C’est le meilleur moyen de se défouler et de passer un super moment tout en faisant du sport. On en devient vite accro !!

 

La French Co : Pourrais-tu stp donner un petit défi au prochain athlète qui sera choisi ?

Le prochain athlète devra porter la personne de son choix sur 200 m 😉

 

 

CrossFit Kids / Teens : redonner aux jeunes l’envie de bouger !

CrossFit Kids / Teens : redonner aux jeunes l’envie de bouger !

S’il est communément admis et acquis que les enfants, quel que soit leur âge, doivent pratiquer une activité physique pour leur bien-être physique, psychique et leur développement, de nombreuses inquiétudes subsistent encore quant à la pratique de certains sports.

Le CrossFit n’y échappe pas : potentiels retards de croissance, blessures ou endommagement des articulations..Qu’en est-il vraiment?

 

DEMONTER LES MYTHES

 

1.L’entrainement avec charge additionnelle ou « résistance training »

Mythe n°1 : ajouter des poids externes aux enfants lors de leurs séances ralentit la croissance

 

Aucune étude n’est à ce jour parvenu à démontrer un quelconque lien de causalité entre le fait de soulever et / ou porter des charges et l’arrêt de la la croissance des enfants. Avant la puberté, l’hypertrophie musculaire est en général impossible. La pratique d’un sport de force contribue à la maturation du  du système nerveux et à améliorer la coordination motrice. Après la puberté, lorsqu’il existe une réponse hormonale favorable, la prise de masse permettra de renforcer les muscles profonds et de compenser les déséquilibres souvent liés au pic de croissance.

 

En 2010, le Docteur Faigenbaum publie même une étude dans le British Journal of Sports Medicine (1). Il démontre que mobilisation régulière de charges modérées a des effets tout à fait bénéfiques sur le squelette des enfants et leur croissance : la contrainte exercée par les charges additionnelles favorisent l’ostéogenèse à la fois horizontale (longueur) et verticale (meilleure densité osseuse) et renforce les tendons.

 

Mythe n°2 : le risque de blessures est plus important que dans les disciplines qui se pratiquent au poids du corps 

Il est important de savoir que la majorité des fractures sont liées à une mauvaise manipulation des poids. Dans tous les cas, les études prouvent qu’il n’existe pas de prépondérance des blessures musculo-squelettiques chez les enfants (et les adultes) dans les sports de force.

Une étude canadienne a même permis de constater que cela permettait de diminuer la fréquence et la gravité des blessures causées par le sport. Le travail technique sur les mouvement s’apparente quant à lui à  à un véritable enseignement postural destiné à protéger le dos.

 

Mythe n°3 : mieux vaut faire pratiquer des sports d’endurance pure que des sports de force ou mixte à des enfants en surpoids

Les méthodes de conditionnement physique incluant du renforcement musculaire ont un effet très positifs sur les paramètres du syndrome métabolique et notamment, l’augmentation des triglycérides et du cholestérol ou l’hypertension. Une étude datant de 2012 menée sur 45 adolescents obèses montre que ceux ayant favorisé la musculation ont davantage augmenté leur masse musculaire et amélioré leur sensibilité à l’insuline que ceux  ayant exclusivement pratiqué des une activité aérobie.

La gestion des poids en CrossFit : n’oublions pas que notre méthode est très encadrée. Les charges ne sont intégrées qu’une fois la technique parfaitement maîtrisée et sous l’œil vigilant des coachs certifiés ! 

De surcroit, un entrainement fonctionnel est évolutif et s’adapte aux besoins physiologiques, aux différents stades de développement psychologique et moteur des enfant. A l’instar d’autres sports beaucoup plus répétitifs qui se concentrent uniquement sur certaines aptitudes, certaines règles, le CrossFit permettra aux jeunes pratiquants de transférer les acquis très rapidement dans la vie quotidienne et les différentes situations auxquelles il pourra être confronté.

 

2. L’entrainement à haute intensité 

Mythe n°1 : une activité intense n’est pas souhaitable pour la santé des plus jeunes 

L’activité physique chez les enfants et les adolescents doit être ludique, non routinier pour permettre un apprentissage facile et de susciter l’adhésion. C’est également la période idéale pour commencer à développer la force, la coordination, la souplesse.. qui seront conservées toutes la vie.

 

Une  étude en 2015 dans le journal «Journal of Sports Sciences », démontre l’efficacité de la méthode CrossFit pour afin d’améliorer la condition physique chez les adolescents et son efficacité pour les convaincre de pratiquer un sport. Celle-ci compare deux groupes tests ayant suivi sur 8 semaines un programme de CrossFit, crée et encadré par des coachs certifiés pour l’un et un programme de sport traditionnel (collectifs, musculation) pour l’autre.

Les résultats sont nets : les adolescents ayant pris part aux WOD ont exprimé leur satisfaction (100% de réponse positive), ont développé leur force, leur souplesse, leurs capacités cardio respiratoire et vasculaire et ont perdu en moyenne 3,1 cm de tour de taille. Le tout sans aucune blessure!

Courir, grimper, sauter, tirer.. sont autant de mouvement pratiqués naturellement par les enfants lorsqu’ils s’amusent. Ceux-ci vont simplement se retrouver dans leurs entrainements !

 

Mythe n°2 : le CrossFit développe l’esprit de compétition (« toujours plus.. ») et l’individualisme

Chaque séance permet aux jeunes pratiquants de s’encourager mutuellement, de partager leurs astuces, leurs victoires et de se soutenir dans un bel élan de solidarité.

 

Sophie Blier, institutrice et owner de Hériot CrossFit rapporte que ses élèves, qui avaient pour habitude de se disputer régulièrement et qui entretenaient un « mauvais esprit » lors des séances de foot, de volley ou d’athlétisme sont métamorphosés depuis l’introduction de cette méthode qui promeut une émulation saine.

Le CrossFit améliore également la confiance en soi grâce à la courbe de progression mesurable, quantifiable et durable qu’il induit  ! Les enfants (comme les grands) ont le sentiment d’avancer un peu plus chaque jour et d’appartenir à une communauté qui les valorise, composée de personnes de tout âge et tout horizon qui parle le même langage!

 

(1) Faigenbaum, A. D., & Myer, G. D. (2010). Resistance training amoung young athletes: safety, efficacy and injury prevention effects. British Journal of Sports Medicine, 44, 56-63.

(2) Behm DG, Faigenbaum AD, Falk B, et al. Canadian Society for Exercise Physiology position paper: resistance training in children and adolescents. Appl Physiol Nutr Metab. 2008;33:547–61.

(3) Lee S et coll. (2012) Effects of aerobic versus resistance exercise without caloric restriction on abdominal fat, intrahepatic lipid, and insulin sensitivity in obese adolescent boys. Diabetes, 61:2787-95.

(4) Improving health-related fitness in adolescents: the CrossFit Teens™ randomised controlled trial.

 

Auteur :

Marie SEMERDJIAN

Réunion des affiliées CrossFit France 2018

Réunion des affiliées CrossFit France 2018

Les auteurs souhaitent tout d’abord remercier CrossFit Louvre II pour son accueil et son hospitalité pendant ce weekend exceptionnel. Il s’agit d’un récapitulatif, avec un minimum de mise en forme, des notes de la team de La French Co et n’exprime en aucun cas l’opinion de CrossFit HQ ou de CrossFit France?

 

Présentation D. CHAFFEY : Monsieur CrossFit France

Comme aurait souhaité nous le dire directement G. GLASSMAN, l’objectif du weekend est avant tout de remercier les affiliées pour le travail réalisé au quotidien dans les box.

Au cours du weekend, vous aurez la chance de rencontrer les internants suivants :

  • Bras droit de G. GLASSMAN : Jimmy LETCHFORD
  • Service juridique de CrossFit HQ & protection de la marque : Natasha HELLER
  • Distributeur Européen d’Assault Fitness
  • Photographe : Laurent WALLAS (FrozenInTime).
  • WorkoutMag : Stéphanie MADAULE, Arnaud VEDEAL . Article à venir sur le déroulement du weekend.
  • Team CrossFit Louvres II : Remerciements à l’ensemble de la team Paris & Bordeaux
    • Julian FESTOR : Responsable Média ainsi que des réseaux sociaux CrossFit France.
    • Myriam HOQUEL : Rédaction des articles et responsable du service dédié aux affiliées.
    • David LENOUVEL : Head coach Reebox CrossFit Louvre
    • Jean-Marie PEOCHE : Futur Head Coach sur Paris. Présentation de la formation « Coach development program ».
    • Jason: Head coach Crossfit Louvre II
    • Team stagiaires
  • Fitaid : Gijs SPAAN

 

 

Le CrossFit en France

 

Beaucoup de changements cette année de la part de CrossFit HQ.

 

Aujourd’hui nous comptons 502 affiliées en France (2012-2018). L’industrie du Fitness a été changée pour toujours. La France est un pays où la croissance des box de CrossFit est très forte.

 

On note une croissance plus importante à l’étranger qu’aux US. La croissance fulgurante à l’étranger s’explique par le retard qui était constaté au lancement du CrossFit aux États-Unis.

 

Greg GLASSMAN a à cœur de porter un message. En effet, il souhaite donner la vérité métabolique aux gens de tous les jours. Selon lui, l’ampleur des CrossFit Games ne reflète pas l’image du CrossFit. Il souhaite aujourd’hui que ce moment soit une célébration, un rassemblement. Ils doivent perdurer comme étant un « test de Fitness » mais il est important de comprendre que le CrossFit n’est pas la compétition.

 

La réflexion du moment est la suivante : Que peut on faire pour changer la santé des gens de tous les jours ?

La discussion est en cours avec le gouvernement pour leur expliquer comment le CrossFit et les box peuvent contribuer au niveau de la santé et de l’éducation. Le gouvernement prévoit un projet de loi pour l’éducation : 24 mesures qui changeront le sport en France pour changer l’image du sport. En voici les grandes lignes :

  • Mieux promouvoir la pratique du sport
  • Développement du sport en entreprise
  • Sport et éducation : Passerelle entre la pratique du sport à l’école et sport externe. Pour éviter la décroche sportive.
  • Innover dans le model économique et social
  • Partenariat interministériel au niveau du sport
  • Développement du marketing digital
  • Mise en place d’agences par le Ministère du sport visant à traquer les abus de subventions.

 

A l’heure actuelle il n’est pas question d’un projet de fédération CrossFit. Sujet est pour le moment trop politique et source d’abus financiers.

 

La majorité des enfants sont le système de l’éducation nationale. Certaines écoles ont des méthodes alternatives. Pourquoi les particuliers ne tentent pas de se tourner directement vers les écoles ?

99% des enfants sont scolarisés dans un système d’éducation nationale (école publique française). Ce qui bloque à l’heure actuelle est le fait que le CrossFit ne soit pas une fédération mais une marque. Cependant, ce qui aide le CrossFit à s’implanter dans les écoles c’est la « plus value » (affiliation gratuite + Formation CrossFit kids)

L’agence nationale pour le sport va permet de casser le lobby des fédérations.

 

Aujourd’hui les coachs de CrossFit se déplacent gratuitement dans les écoles : cela coûte 2h du temps du coach par semaine. Sacrifice financier mais meilleure solution marketing possible qui permet d’implanter le CrossFit dans les écoles mais aussi qui permet aux individus de découvrir le CrossFit pour ensuite pousser la porte de nos boxs.

Les prof d’EPS doivent respecter un programme d’activités physiques pendant l’année scolaire. Il est donc important que CrossFit soit une discipline rajoutée au programme par l’éducation nationale.

Les professeurs des écoles sont aujourd’hui bloqués par l’image reflétés du CrossFit (CrossFit Games). Voilà pourquoi CrossFit travaille beaucoup sur l’image publiée sur les réseaux sociaux (moins de Games, plus de sport santé)

 

Aux États-Unis on développe actuellement un module de formation pour les enseignants des écoles qui souhaitent dispenser des cours aux enfants.

 

Voici le nouveau format des Games :

  • Open : 1 homme / 1 femme par pays
  • Gagner une des 16 compétitions sanctionnées CrossFit  : 1homme, 1 femme, 1 team (2H/2F) par compétition
  • Catégorie : Élite uniquement (pour les masters : 13 personnes uniquement)
  • Problématique de changement de pays par les athlètes qui souhaitent augmenter leurs chances d’aller aux games.

 

Présentation Julian FESTOR : Le CrossFit en France

  • Aujourd’hui 140 affiliées présentes
  • Un des premiers affiliés en France : 2011 Alberic
  • Progression de la croissance du CrossFit en France :
    • 15390 box dans le monde
    • Croissance plus stable au US et Canada car saturée
    • Grosse croissance dans les pays étranger : Brésil, Italie, France… Nouvelles cibles de marché pour CrossFit HQ
    • En France : 37% croissance depuis 2012
      • 2,7 boxs ouvertes par semaine
    • Projection de croissance du monde depuis 2013 exposée à la France : 800 box en 2022

Comment faire grandir notre communauté ?

  • Grâce à nos athlètes
    • 500 boxs : environ 150/200 athlètes en moyenne
    • 75000 à 100 000 pratiquants en France
    • Il faut développer un interaction personnel et bonnes relations avec nos clients
      • Qui sont nos athlètes ?
      • Comment les mettre en valeur ?
      • Qu’est ce que nous leur apportons ?
      • Qu’est ce que le CrossFit  leur a apporté ?

 

  • Grâce à nos coachs
    • Ambassadeurs de nos affiliées.
    • Les bons entraîneurs sont aussi des conseillers, des motivateurs, des thérapeutes.
    • Comment s’assurer de la qualité humaine et pro de nos coachs ,
    • Comment les faire grandir
      • Suivi contant ou ponctuel
      • Formation et séminaire
      • Formation en ligne + CrossFit journal (de plus en plus de formations et d’articles disponibles en Français)
    • 2500 L1 en France, Seulement 11% des L1 sont L2 (276), 7 L3 en France (seulement disponible en anglais). Le L3 est une formation nécessaire à étudier pour être un meilleur coach au jour le jour. Il faut avoir cumulé 750h de coach dans l’année. Etre détenteur du CPR et AED. Il faut également lire et visionner l’ensemble du contenu L3 qui vont pousser le coaching au sein de la box. Important de passer les cours en ligne et de mettre en place un groupe d’étude (évaluation de l’athlète et de votre box, programmation, coaching, management…). Pas besoin de passer le L3 pour l’étudier. Constitution d’un groupe d’étude : exemple 66 second scaling —> discuter de la problématique avec les coach, lire attentivement les guide du L1 et L2 (guide L2 : 8 thèmes communs du mouvement). Après le L3, vous êtes une certified crossfit trainer, participer au “coach development program” pour tenter enfin de passer le L4 : réelle évaluation de votre manière de coacher.

 

  • Grâce à nos Boxes/Nous
    • Responsabilité de chef d’entreprise. Important de se former et de former les gens qui travaillent avec nous
    • Impliquer les boxes dans des initiatives locales
      • Ecoles
      • Maison de retraite
      • Recruter personnel médical
      • Entreprise
      • Administration locale
      • Services d’intervention (police, pompiers…)

 

  • Grâce à CrossFit France
    • Relais de communication
      • Mettre en avant les athlètes, les coachs, votre box (#CrossFitFrance)
    • Rôle d’intermédiaire avec CrossFit HQ et affiliées
    • Rôle légal
    • Relation publique : Faire connaître le CrossFit en France
    • Réseaux sociaux :
      • Mettre en avant la santé, éduquer inspirer amuser, amener des clients dans vos boxes, être l’écho d’une communauté.
      • Briefing wod, séminaires français, mise en avant des boxes et ou athlètes
    • Echo de votre communauté :
      • Mettre en avant les profils de votre communauté
      • Mettre en avant les évènements échauffements, after party
      • Soumettez nous photos et videos à travers les MP FB et insta
      • Mettez à jour vos infos email/site/web/adresse/téléphone
    • Comment faire grandir notre communauté
      •  CrossFit HQ les prochaines étapes :
        • Traduction L3
        • Développement d’un service client aux affiliées Françaises
        • Mise à jour de CrossFit.com avec une partie Française
        • Former/informer le personnel médical dans les pays d’intérêt
        • Réunion des affiliées – Novembre – Juin FTD
      • Récap des chiffres en France
        • 75000 athlètes (obj 2022 : 120k)
        • 2500 coachs
        • 502 boxes
        •  CrossFit France
        •  CrossFit HQ

 

  • Grâce à CrossFit HQ

 

A venir : Séminaire CrossFit adaptive

Demande en cours pour que les demandes de formation soient payables en plusieurs fois.

Problématique du manque d’infos pour les jeunes owners de boxs (gestion, management, digital … Lecture « De la performance à l’excellence » Jim Collins. Infos issues de CCI qui proposent des niveaux de formations gratuits aux nouveaux entrepreneurs.

 

Renouvellement L1 et L2 qui permet de se remettre à jour et de se remémorer certaines infos, mise en pratique.

Multiplication des boxes en France : Il y’a de la place pour tout le monde. Le monde attire le monde. L’excellence régule le marché. Il n’y aura jamais de protection en terme de distance des boxes les unes par rapport aux autres.

 

Feedback CrossFit Nivelles :

Abo enfants : a payer au semestre

Partenariat à négocier avec les centres aérés : 1h de stage

 

Sophie : CrossFit HERIOT- La French Ecole (1ère école affiliée CrossFit en France)

 

Le contexte de l’école

  • Internat éducatif : Inscription des enfants sur une période de 6 à 8 semaines. Budget mis à dispo par l’école pour dispenser les activités de CrossFit.
  • Liberté de projets : casser les idées préconçues du sport à l’école
  • Élèves en difficulté

 

Les démarches

  • Level 1 : En tant qu’enseignant, corps médical, paramédical , force de l’ordre : discount sur le L1 800$ au lieu de 1000
  • CrossFit Kids
  • Affiliation : Même démarche que pour une box mais coût = 0€. Cette affiliation n’est pas une box commerciale donc pas répertoriée sur la CrossFit map.
  • Réunion de Direction : Présentation du CrossFit au comité de direction. Dossier présenté pour mettre en avant les bienfaits du CrossFit et casser les clichés.

 

CrossFit kids & programmes de l’éducation nationale

  • Le CrossFit dans les 5 domaines de compétences des programmes de l’éducation nationale
    • Langage (apprentissage des nouveaux mots, écrire les entraînements sur un carnet)
    • Méthodes & outils pour apprendre (apprendre à bouger, notions sur la nutrition, l’éducation, la vie en communauté)
    • Raisonner, imaginer, communiquer, produire : invitation d’athlète pour partager leur expérience, culture du CrossFit (histoire) et du mode de vie associé
    • Bouger
    • Comprendre

 

Quels apports pour les élèves ?

  • Entraide
  • Esprit d’équipe
  • Cultiver le positif et valoriser la réussite
  • Confiance en soi
  • Discipline : protocole de travail, warm-up, skill, wod, game, remplissage de carnet, rangement du matériel, fin du cours. Le CrossFit permet à l’enfant d’avoir une approche structurée.
  • Réaliser un jeu (avec des activités ludiques) avant de partir en heure d’étude permet aux enfants d’être beaucoup plus disponibles pour les apprentissages scolaires
  • Mouvements fonctionnels qui permet à l’enfant de faire face à son quotidien (ex : le cartable qui fait la moitié du poids de corps de l’enfant)

 

Projets futurs & valeur ajoutée

  • Accueillir une classe CrossFit dans son établissement —> 1èreclasse transportée CrossFit issue d’un autre établissement
  • Emmener les élèves de CrossFit HERIOT dropper dans un autre établissement ou dans une box (déplacement via bus). 1 drop par période scolaire
  • Faire intervenir des athlètes pour partager leur expérience avec les enfants
  • Passer la certification Masters (sénior)
  • Écrire un dictionnaire CrossFit
  • Partenariat avec marques pour équiper les enfants
  • FrenchCo

 

  1. Chaffey : CrossFit Health

 

63% des décès en France sont liés aux maladies chroniques (problèmes cardio-vasculaires, cancer accélérés, diabète type II…)

Réaction de l’état face au CrossFit : WTF !!!

Vidéo CrossFit Journal « Death & Diabète in the city of Angels »

  • Discours qui nous aide à sensibiliser le public, les écoles …

Différence entre le message du gouvernement « manger/bouger » (tant qu’on bouge on peut manger ce que l’on veut) et le message de CrossFit (la nutrition est primordiale pour être en bonne santé).

Le problème vient du lobbying des industriels.

La France est un désert de mal bouffe (comme aux US).

Chaque personne qui passe dans une box permet de contrer ce fléaux. Le CrossFit est à contre courant.

Glassman, via CrossFit Health cherche à influencer nos athlètes et le personnel médical.

  • Mise en place du MDL1 (Brésil, USA) : Level 1 destiné à du personnel médical pratiquant déjà le CrossFit

 

Aujourd’hui les médecins ont le droit de prescrire du coaching pour des affections de longue durée. Pré-requis : être diplômé activité physique et adaptée et santé.

6 et 7 avril 2019 à Paris : 1erMDL1 en France (40 places / gratuites)

  • Condition : pratiquant de CrossFit et influant dans le corps médical
  • Lien à venir sur CrossFit France pour faire la demande (sélection ensuite faite par le staff)

 

Willy GEORGES, Alexandre JOLIVET : Les Games et après ?

 

  1. CHAFFEY : Un jeu de chiffre, Prospection

 

Passer du côté « passionné » au côté « il faut payer des salaires ».

Acquérir de l’expérience pour développer ensuite des process et son business .

 

Chaque owner mérite de gagner de sa vie (tout comme un généraliste qui fait du bien à ses patients gagnent leur vie)

Est-ce que j’ai un business ? Est-ce que je me paie un job ? Est-ce que c’est un passe-temps ?

Importance de comprendre que s’il y a un échange de service et d’argent on parle de business.

  • Combien je me suis payé ce mois ci
  • Combien j’aimerai me payer pour pouvoir vivre correctement ?
  • Quelle est la différence entre les 2 ?
    • Combien d’adhérents dois je avoir pour atteindre cette somme ?
    • Décomposition par mois, semaine, créneaux ….

 

Vision : 3 types de populations

  • Nous qui travaillons dans les boxs
  • Les athlètes de notre box
  • Les prospects : tous les autres qui ne sont pas dans les boxs

Notre service est adaptable à tout le monde. Il faut savoir l’adapter.

Importance de lui poser des questions, apprendre à le connaître, voir comment on peut l’aider

 

Les piliers de la réussite :

  • Le service : la qualité du coaching, l’accueil, la propreté de la box, le planning. Le service c’est d’avoir un recrutement, une formation, un feed-back pour les coachs qu’il ne faut pas sous-estimer. On a des adhérents à qui donner du service et des moyens financiers pour les dispenser. Il faut faire ça avec excellence, c’est un cercle vertueux.
  • L’intégration : 13% des gens signent un abo mais ne viennent jamais. 13 autre % viennent, font une séance, signent mais ont tellement mal qu’ils ne reviennent pas. Total 26% de perdus. Importance de prendre des rdv pour les nouveaux venus. Il faut leur donner l’habitude de venir à la box. Notre concurrence c’est l’esprit humain, la peur du changement.
  • La vente : Tout ce qui maximise la transformation entre le prospect et l’adhérent. Différence entre la quantité et la qualité

 

CrossFit LOUVRE II : 2 teams

1 team de coach et une team accueil. Dans chaque team il y a des leaders qui forment, réalisent des feedback & font monter en compétences les membres du staff.

Si le service et les ventes sont de bonne qualité, l’intégration est d’autant plus efficace et facile.

Importance des initiations : on présente l’organisation de la box, le carnet d’explication de la discipline , le planning, les coachs. Ils sont aussi mis en relation avec d’autres nouveaux qui comme eux découvrent la discipline.

 

Un jeu de Chiffre : Transformation

 

Cercle vertueux : Ventes —> Service

Pour proposer les services il faut en avoir les moyens. L’un ne va pas sans l’autre.

On vend notre service avec l’excellence.

  • Combien de personnes sont passées dans la box uniquement pour avoir des renseignements ? (Hors Drop-in)

Prospect (site, insta, FB, accueil, email, flyers) —> Contacts —> Rdv —> présentation —> Nouveaux membres

Et plus j’ai de prospects au plus j’aurais de nouveaux membres.

Il faut un minimum de perdition.

Importance de connaître le % de chacune des étapes.

Rappeler les fonda non transformés !

 

Si une personne rentre dans la box et que le coach est occupé : il complète le registre des invités (coordonnées du nouveau venu). Le coach recontactera la personne dès qu’il aura un moment pour lui montrer qu’on à des solutions a lui proposer. Nom, Prénom, tel, email, code postal. Il y a plus d’interaction au téléphone !

 

Importance de compter le nombre de prospects qui passent dans la box et d’avoir leur coordonnées. Ainsi on est en mesure de les recontacter.

 

1erprincipe : Qu’est ce que je met en avant pour attirer l’attention du prospect ?

  1. Ils ne savent pas que le produit existe
  2. Ils ne pensent pas que le produit leur conviennent
  3. Peut-être qu’un jour j’irai me renseigner
  4. Je me renseigne en prenant contact (le prospect demande de l’aide)

Il faut alors proposer au prospect de venir visiter la box, présentation des locaux et du staff

  1. Prise de rdv en proposant plusieurs créneaux
  2. La personne ne vient pas au rdv, il est important de la rappeler pour relancer
  3. La personne vient au rdv, une fois qu’elle est dans la box, il est important qu’elle y reste

 

Conclusion : Augmenter le nombre de prospect et améliorer le process pour augmenter le taux de transformation —> Croissance du nombre d’adhérents

 

Une équipe performante : Mission valeurs, objectifs, personnel, perception, environnement …

  • Personnel : avec qui on travaille (attitude ou aptitude ?).

Importance de recruter des bonnes personnes plutôt que des bons CrossFiteurs.

On recrute l’attitude plutôt que l’aptitude (il faut que la personne accepte le feedback)

Descriptif du poste et des attentes

Qui ? Combien ? Quand ?

 

  • Activité : Qu’est ce que mon personnel va faire ? (Quoi) Dans quelle quantité ?
  • Training : De la bonne façon. Importance de former une personne, de leur expliquer notre vision et le niveau de service que l’on attend d’eux.

 

Conclusion : Les bonnes personnes, qui font les bonnes choses, dans les bonnes quantités de la bonne façon.

 

Courbe d’apprentissage : Notre façon de former ou de coacher ne va pas être les mêmes.

  1. Motivation des gens
  2. Compétence (connaissance, capacité à appliquer les connaissances)

Il y a 4 niveaux pour chacune des courbes. Cette courbe est applicable au staff mais aussi aux adhérents.

 

Étape 1 :

  • Personnel : Excitation mais aucunes connaissances
  • Staff : Directives précises (imprimer L1, apprendre les 9 mouvements fondamentaux, arriver à telle heure, meeting avec HC à telle heure, met en place la salle de telle façon)

Étape 2 :

  • Personnel : Consciemment incompétent
  • Staff : Former, expliquer les process, expliquer les actions et décisions, passer du temps avec le personnel pour élargir sa zone de compétence. Attention de ne pas dépasser la zone d’implosion.

Étape 3 :

  • Personnel : Consciemment compétent
  • Staff : Reconnaissance

Étape 4 :

  • Personnel : Inconsciemment compétent
  • Staff : Délégation

 

Progression stagiaire :

Lecture, mise en place salle

Briefing wod & stimulis

Prise en charge du warm-up

Délégation d’autres activités ….

 

« Développer votre leadership » par John C. Maxwell

« Psychology of selling » par Brian TRACY

« Advanced selling strategy » par Brian TRACY

 

DAY 2

 

  1. HELLER : Protection de la marque

Équipe légale  CrossFit

Ensemble des marques déposées en France & en Europe

Cas légaux spécifiques en France & Europe

Violation de la marque & comment les dénoncer

 

Présentation de Natasha et de son expérience CrossFit

Début du CrossFit en 2008 pour se préparer pour une compétition de Taekwondo

Première session : 30min théorie +30min pratique (pullup pushup squat = CINDY)

Dans cette initiation le wod était simplement un CINDY de 10min

Elle ne comprenait pas comment elle pouvait élever sa condition physique en seulement 10min

Mais au bout des 5min de wod elle se demandait alors comment tenir les 5min restante.

Il lui a fallut 30min pour se remettre du wod.

Avant se wod elle pensait être en forme. Elle s’est rendu compte de ce que le CrossFit pouvait lui apporter.

2 ans plus tard en 2010 elle a passé son L1 et à commencé à coacher dans sa box.

Elle a ensuite emmené ses enfants aux CrossFit Games (spectateurs).

Aux games elle a rencontré le directeur de l’équipe légale, qui avait alors besoin de renforcer son équipe.

Aujourd’hui cela fait 6 ans qu’elle travaille dans ce département.

 

Équipe juridique :

Équipe dont 5 personnes s’occupent de la protection de la marque.

Chaque mois 350 cas qui leur sont rapporté.

25 d’entre eux viennent de France.

Depuis 2014 ils ont pu résoudre 750 cas en France (équipe dédiée)

100 de ces cas ont été résolus grâce à des équipes locales (conseils français, équipe d’avocats basés à Paris)

Aujourd’hui 66 actions en cours en France.

 

Registre des marques déposées en France et Europe

  • Crossfit
  • CrossFit Nutrition
  • Crossfitbox
  • Crossbox
  • Crossfight
  • Forging elite fitness
  • The sport of fitness
  • A better beautiful
  •  CrossFitHQ

 

Exemple de marques retirées du marché français : CrossXwod

 

Autres succès en France & Europe :

  • Site internet
  • Réseaux sociaux
  • Noms de domaines
  • Livres ou magazines
  • Produits de sport
  • Logos
  • Publicités
  • Noms d’entreprises

 

Il faut tenir compte qu’ils ne peuvent attaquer l’utilisation de CrossFit que dans un cadre commercial (non applicable sur les blogs perso de passionnés)

 

Exemple : FIBO (convention de Cologne)

L’équipe locale allemande  a fait le tour du salon pour traquer les violation de la marque

13 stands utilisaient la marque CrossFit de manière illégale.

Ils ont alors déposé des lettres légales demandant le retrait des produits.

4 d’entres eux ont refusés le retrait de la marchandise.

La police est ensuite intervenue pour appliquer une injonction proclamée par la court de Cologne.

La marchandise a été confisquée.

 

Il est important de traquer les violations de tous les côtés : petites salles, grosses chaînes, équipementiers.

 

Propriété intellectuelle :

Lorsqu’un formulaire est envoyé, il est important de préciser le nom de notre affilié pour que le cas soit traité en priorité.

Lorsque la team juridique reçoit le cas, un email de confirmation est alors renvoyé.

Le cas est alors analysé et si il y a une violation de la marque, une lettre formelle sera envoyée sous 10 jours.

Si il n’y a pas d’actions correctives, un second courrier de relance est envoyé.

Si toujours pas d’action, le conseil français prend alors le relais.

Si rien ne bouge, une action en justice est alors lancée.

 

Quelles infos doivent être dénoncées ?

  • Tout ce qui est ressemblant à la dénomination CrossFit
  • CrossFitness

 

Adresses

Natascha Heller : natascha@crossfit.com

Crossfit legal team : legalintake@crossfit.com

Affiliate support : affiliatesupport@crossfit.com

IP theft form : crossfit.com/iptheft

 

Que faire des affiliées mêlant CrossFit & muscu ? A dénoncer

Une box de CrossFit doit uniquement proposer du CrossFit dans ses murs.

Les coachs ne dispensent que du CrossFit.

Autorisation de proposer CrossFit + muscu si et seulement si il y a 2 locaux distincts (qui peuvent être côte à côte), vestiaires et coachs distincts.

 

Ouvrir une box en statut association est autorisé mais c’est une situation qui ne semble pas pérenne (économique parlant) sur le long terme.

 

Quid des régiments ? Ils n’ont pas pour vocation de gagner de l’argent. Voilà pourquoi ils bénéficient de l’affiliation gratuite (comme pour les écoles). Par contre si des personnes extérieures bénéficient de l’accès à cette box c’est une source de bénéfice —> Il faut alors tirer la sonnette d’alarme

 

Que faire lorsqu’on est chef d’entreprise mais que l’affiliation n’est pas à notre nom ?

1 personne = 1 affiliation

Si le détenteur de l’affiliation s’en va, il est en droit de garder le nom de l’affiliation.

Sauf si il demande un LOA transfere request pour transférer le nom de l’affiliation (cette personne devra alors faire une demande d’affiliation)

 

Utilisation de la dénomination CrossFit kids sans avoir d’affiliation CrossFit kids

L’affiliation kids est gratuite

On ne peut utiliser la communication sur les CrossFit kids sans détenir l’affiliation

 

  1. LETCHFORD : Développement CrossFit à l’international

 

Les affiliées portent la mission CrossFit tous les jours.

Toutes les décisions prisent par HQ ont pour objectif d’être positives pour les affiliées.

La magie du CrossFit permet de rassembler des passionnés et de partager les expériences.

 

Certains de nos adhérents poussent notre porte car ils ont vu les Games. C’est pour certains leur source de motivation première. Mais attention 90% de notre population est simplement dans nos box pour être en meilleure santé. Il est important de ne pas se focaliser sur la compétition et de mettre en avant le sport santé.

 

La programmation de CrossFit.com permet un grand nombre d’adaptation en fonction des niveaux.

Dans la prochaine version de CrossFit.com, de nouvelles options concernant la programmation seront disponibles : scaling, lesson plan, contenu plus détaillé

 

La communauté de CrossFit française a une excellente presse aux yeux de HQ. De voir autant de boxs d’un même pays réunies pour faire avancer la discipline est exactement ce qu’était la communauté aux US il y’a 5 ans. C’est notre responsabilité de préserver cette communauté.

 

Un projet de CrossFit Europe est en cours.En 2019 CrossFit HQ va de plus en plus supporter les communautés dans l’objectif d’aider à la croissance des marchés d’intérêts.

A partir de 2019 : de plus en plus de média fait par les français pour la communauté français ainsi qu’un véritable bureau des affiliées qui s’occupera des affiliations en France et qui fera le lien entre les affiliées, Daniel et CrossFit QH.

L’idée est de décentraliser l’entreprise. Les affiliées connaissent le marché français, CrossFit HQ souhaite donc nous donner les outils nécessaires à notre croissance.

 

Pratiquant du CrossFit dans une école, est ce que des vidéos de CrossFit dédiées aux enfants sont prévues pour promouvoir la discipline ?  Oui. Dans un premier temps, l’équipe de CrossFit France est en train de traduire tout le contenue de CrossFit training. Par la suite c’est l’ensemble du contenu du CrossFit journal qui sera disponible en français dont les vidéos.

Les équipes médias locales de CrossFit France se déplaceront dans les boxs pour réaliser les vidéos dans les boxs françaises. Ensuite CrossFit France relaiera les supports médias à CrossFit HQ qui publiera à l’ensemble de la communauté internationale.

 

Le CrossFit est aujourd’hui international. L’envie est de développer chaque support en version locale. J. LETCHFORD est à l’initiative de ce projet (« le CrossFit n’est plus américain »).

 

CrossFitCoaches development program

 

Prendriez vous part à votre propre classe ?

 

Pas d’excuses pour le chef d’entreprise.

Il n’y a pas de place pour la médiocrité dans le service que l’on propose aux adhérents.

 

JM HC Paris

Participant au coach development program.

Ce séminaire est un incubateur : 2 formateurs (Austin MALLELO, Denise THOMAS), 4 participants, 1 semaine, 3 jours, 2 spots (Reebok CrossFit One, Reebok CrossFit Nuremberg)

 

Austin MALLELO : CrossFit HQ Traîner, seminar staff (flow master), L3, multiples participations aux games

Denise THOMAS : Séminar staff, L4, CrossFit HQ trainer

 

A qui s’adresse ce séminaire ?

Le nouveau coach, le coach confirmé (celui qui coach depuis un moment, qui a l’habitude des profils variés mais qui a besoin de feedback), coach expérimenté

 

Dans quel but ?

Amélioration du fonctionnement d’une box affiliées

  • En améliorant la qualité du coaching et du head coaching (attention un bon coach ne fait pas forcément un bon head coach —> il faut que le HC puisse donner des feed-back aux coachs pour que la même prestation puisse être donnée à l’ensemble des adhérents)
  • Gestion de la box
  • Leadership (comment pousser mes coachs mais aussi mes adhérents)

 

Amélioration de la qualité de coaching :

  1. Créer un lesson plan efficace : préparer un cours pour mieux le donner.
  2. Identifier les erreurs communes ou individuelles (si beaucoup d’erreurs communes il peut y avoir une erreur d’enseignement)
  3. Prioriser la correction des erreurs (au bon moment)
  4. Faire en sorte que les adhérents se sentent à l’aise
  5. Proposer des scaling adaptés (pour faire progresser les adhérents)
  6. Programmer de manière efficace : est ce que je réponds aux attentes du public, est ce que je suis en mesure de répondre à leurs besoins (question du stimulis)
  7. Mettre en place des wods spécifiques
  8. Cultiver une présence qui impact positivement : il faut que le public ait envie de nous suivre

 

 

 

 

 

Journée type du séminaire

  • Briefing
  • Préparation du coaching du wod du jour : mise en place de binôme (un binôme sur le coaching du wod du jour puis binôme. Le binôme qui ne travaillait pas était en analyse de la performance et préparation du feedback)
  • Wod du jour (un binôme qui coach un binôme qui analyse)
  • Training + mise en pratique : Temps de récup pour mise en pratique qui servent à décortiquer tous les mouvements et adaptations qui peuvent être mises en places
  • Préparation coaching 2èmebinôme en checkant les erreurs / feedbacks et adaptations du matin
  • Wod du jour 2èmebinôme
  • Q&R de la journée

 

Domaines d’améliorations

  • Enseigner
  • Observer
  • Corriger
  • Présence et attitude
  • Management de groupe
  • Démonstration

 

Ce fonctionnement est mis en place sur 5 jours

 

Être capable de coacher 30 personnes sur un même mouvement mais avec des adaptations différentes. Donner les mêmes commandes/consignes au même moment pour corriger les points de performance. L’enseignement se fait en même temps à la commande du leader. L’impact sur le groupe est très important d’un point de vue de cohesion. On porte de l’attention à ceux qu’on néglige le plus.

 

Expérience d’un wod :

  • Cohésion
  • Attention
  • Importance (on accorde de l’importance à tous ceux qui ont l’impression de peser sur le groupe)

 

Importance de communiquer de l’énergie dans le coaching (présence et attitude). Pour éviter que les athlètes s’octroient un stress supplémentaire.

 

Donner les objectifs de chacun de manière personnalisée.

 

Les changements :

  • Le coaching du wod :
    • Intro :
      • Les coachs doivent parler du stimulis (qu’est ce qu’on attend des athlètes sur le wod, les bonnes charges, la bonne intensité).
      • Faire une démo de chaque mouvement du wod
    • Progression vs adaptation
      • Comment on va gérer la mise en place des exercices de progression
      • Comment adapter efficacement sans avoir à faire face à une redondance warm-up/wod
    • Test
      • Expliquer le flow du wod : exemple tester Fran 4-3-2 thrusters / pull-ups
      • RX : permet des adaptations de charge ou de reps
    • Attentes envers nos coachs
      • Suivi orienté
        • Suivi précédant : on note les points améliorants et les objectifs précis
      • Feedback
        • Permet d’avoir plus de relation avec les coach
        • Permet d’identifier les freins à la performance
      • Groupe de travail
        • Plus on travaille avec les coachs plus ils vont monter en compétences
        • 1 réunion par semaine (sur la base du volontariat) : lecture des articles du L3 qui permet d’échanger et de lancer des discussions.
        • Wod coach / adhérents sans gêner le planning classique. C’est un des coachs qui monte la séance et qui coach les adhérents et les wods participants. Ensuite les coachs participants réalisent un feedback.

 

 

Beaucoup d’échange lors de ce séminaire.

Team building qui a permis de créer des liens forts entre les participants & les formateurs.

Lorsque le coach passe un cap il permet aux adhérents de progresser dans leurs training.

 

Twobrain.com/test

 

1erstade

Beaucoup d’investissement personnel dans votre business mais peu de revenues

Les clients nous associent alors à notre marque.

 

2eme stade

Je travaille moins et je délègue. J’embauche quelqu’un pour dégager du temps pour créer de la valeur

J’ai un rôle plus supérieur et je veux faire en sorte que le client associe à la marque à une équipe et non à une personne.

 

3èmestade

On va employer des gens qui sont meilleurs que nous pour réaliser des tâches précises.

Il est crucial d’être entouré de nos amis et de notre entourage.

Quand les gens pensent à nous ils doivent alors penser à une entreprise, une corporation

 

4èmestade :

Comment est ce que j peux dégager du cash-flow pour me payer, payer les personnes avec qui je travaille et proposer un service optimal aux clients. Ainsi je vais améliorer le quotidien de mes clients.

 

Pourquoi doit on avancer ?

 

Chris a une salle de sport depuis 13ans (owner depuis 2008)

Quand il a ouvert sa salle, il pensait qu’avoir la meilleure salle était d’avoir le meilleur coaching.

Sauf que le fait d’être un bon entraîneur est différent d’être un bon coach de CrossFit.

Il a pris un mentor qui l’a guidé dans son job de owner.

La ligne directrice : si notre box n’est pas stable, on ne peut pas être un bon coach et aider nos adhérents.

La clé est la constance

Quand nous même ne sommes pas en train de coacher, chaque cours doit être similaire.

Notre équipe doit agir comme si nous même donnions le cours.

En cas d’absence des owners, la box doit être capable de tourner comme quand nous sommes présents.

 

Joie —> service —> culture —> constance

 

Au dessus de la constance on a la culture.

La culture est notre manière de réagir au challenge mais aussi la culture que nous avons dans notre salle.

La culture de chaque box est différente.

Si on opère pas notre box de manière constante alors notre culture va sombrer.

 

Au dessus de la culture c’est notre capacité que l’on a à délivrer toujours plus de services et de qualité à nos adhérents. Si on affecte de manière positive la vie des gens notre entreprise va alors devenir profitable et conduira au succès de notre vie.

 

Joie —> Service —> Personnalité —> Habitudes

 

Si votre entreprise est pérenne, vous êtes serein et heureux alors vous allez être capable de redistribuer votre succès et va vous procurer de la joie. Exemple : je peux aller à la box et avoir le choix de coacher ou ne pas coacher. Je peux aussi redistribuer des dons aux fondations pour des personnes dans le besoin car je gagne suffisamment d’argent.

 

Les étapes pour y arriver :

  • Etape 1 : qui sont nos meilleurs clients. Et leur poser des questions spécifiques sur ce qu’ils aiment à la box. Comprendre ce que nos clients veulent et ce qu’ils disent quand nous sommes pas là pour comprendre d’où vient notre argent. Il faut être capable d’avoir une diversité dans nos revenues. Il faut donc savoir où sont nos coûts, nos revenues et où nous sommes profitables. Importance d’employer une personne pour réaliser les « basses » tâches qui nous permettra de nous dégager du temps
  • Étape 2 : vous dégagez de l’argent mais pas assez. Vous arrivez à intégrer les clients mais vous en perdez une partie. Il est primordial dans cette étape de déléguer : être sure que les personnes a qui on délègue vont réaliser les tâches de la même façon que vous. D’où l’importance d’écrire tous les process. Il faut être capable d’être remplacé même si on arrête de coacher. Il est important de se faire challenger par son entourage : pourquoi on monte la séance de telle ou telle façon ? Importance d’utiliser des outils d’évaluation pour se remettre constamment en question.
  • Étape 3 : augmenter ses revenues en diversifiant les activités. Proposer des suivis/conseils nutrition, des coaching individuels (leur proposer l’option groupe vs individual, augmenter le prix des abo (process à mettre en place pour ne pas perdre d’athlète : d’abord il faut savoir le vrai prix, ensuite il faut voir à quel point on est proche ou non de ce prix, si on doit augmenter nos prix de 15% ou moins la procédure sera simple, CrossFit model de lettre sur le site twobrain). Comment faire en sorte que les AE soient aussi impliqués que les employés ? En donnant aux AE et aux employés la même opportunité de mettre de l’argent de côté. Livre « profit first » Mike MICHALOWICZ qui utilise la méthode projection ; faire le check de ce que tu veux encaisser, le mettre de côté d’avance puis continuer à travailler normalement. Car sans mettre l’argent de côté je vais continuer à dépenser et ne pas me payer. L’investissement pour le matériel de la box passe après la rémunération du staff. Beaucoup de owners ont des problèmes quand ils veulent ouvrir une box tout équipée dès le départ. Si j’achète du matériel supplémentaire il faut que ça me rapporte plus de revenue pour pouvoir le financer. Notre entreprise c’est de coacher être non de vendre un accès gratuit. Il ne faut pas avoir peur des GLOBO car c’est une concurrence qui n’a pas lieu d’être

 

Présentation du model prescriptif :

 

Rétention

Arm x Leg = $$$ (ce que en moyen un athlète paye par mois x temps passé dans la box)

Leg est le multiplicateur : si chaque adhérent reste 3mois de plus, cela peut générer 40000$ de CA. Ce qui nous permet de garder un client c’est dans un premier temps le garder en bonne santé.

 

Que se passe t’il exactement quand un adhérent rentre dans la box ?

  1. Discussion 1/1 avec la personne : il faut connaître l’objectif de la personne, savoir ce que veux atteindre la personne va nous aider à améliorer son voyage au sein de la box (qu’est ce qu’ils veulent, qu’est ce qu’ils aiment qu’est ce qu’ils attendent)
  2. Cours d’initiation : squat, DL, nutrition pendant 5 sessions. A l’issue des 5 sessions on leur demande s’ils veulent continuer en groupe ou en coaching perso ? Si l’athlète reste suffisamment longtemps dans la box on peut lui donner ce qu’il veut et avec le temps ce dont il a besoin. Il est important de demander régulièrement aux adhérents ce qu’ils viennent chercher à la box. Evaluer comment les gens se sentent à la box tous les 3-4 mois.

 

Discussion 1/1, demande ce que qu’il veulent

Prescription : exercices & nutrition (soit en 1/1 soit groupe)

Date fixé après 3 mois pour évaluation

Évaluation :

  • si oui happy —> félicitations + partage de son histoire
  • Si pas content des progrès, on demande ce qu’il aimerait changer. Basé sur les dires on modifiera la prescription (moins d’exercices, des activités annexes…) il faut trouver ce qui va fonctionner sur eux. Bien comprendre que ce que je veux n’est pas forcément ce que la personne veut

 

Évaluation

  1. Content de tes progrès ?
    1. Oui
      1. Qu’est ce qui t’a aidé ?
      2. Félicitation
  • Partage de l’expérience
  1. Non
    1. Demander pourquoi
    2. Proposer un nouveau porpograme
  • Programmer une nouvelle date pour évaluer les progrès

 

Pour garder nos clients, il faut les garder en situation de succès pour les motiver.

Il est critique que lors du premier rdv on trouve le point brillant de la personne.

Les gens doivent penser qu’ils peuvent gagner dès le premier jour.

Après ça il faut leur rappeler qu’ils sont en train de gagner chaque jour.

 

Exemple : noter les points gagnants de chaque adhérents pour chacun des cours de la semaine.

En fin de semaine on fait un post avec tous les points gagnants de la semaine.

 

1erobjectif : montrer qu’il y a du succès pour tout le monde.

2èmeobjectif : enseigner aux enfant le concept des points brillants (il va ainsi reconnaître ses succès)

 

Quand un client résilie, il ne résilie pas pour toujours, ce n’est pas une rupture.

Soit ils font la rupture directement à la box soit ils remplissent un formulaire sur internet.

Peut-être que dans 6 mois, 1 an on va le réinviter à la Box. On leur propose alors une solution « reboot » qui leur permet de revenir essayer le crossfit.

 

WWW Framework

 

Tout le marketing est lié à la messagerie

Processus : WWW framework

Pour avoir de nous athlètes :

  • Savoir qui sont nos clients
  • Que fait on ?
  • Quel résultat souhaite t’on obtenir ?

Les gens veulent aller de leur état actuel à l’état désiré.

Ils veulent trouver une salle de sport que le s’amène de leur état actuel à l’état désiré.

Un client qui arrive dans notre box achète un « moi meilleur dans le futur »  il ne cherche pas un coach ni un équipement ou une communauté.

La messagerie doit être alignée avec leur attente.

Le site web est le premier point de contact avec le prospect. Il faut adapter nos message de sorte qu’ils répondent à leurs problèmes.

Les outils qui permettent de montrer aux clients qu’il peuvent aller de la situation actuelle à la situation désirée : coaching perso, groupe, conseil nutrition.

Il faut simplifier notre offre pour délivrer ses prestations

Pour donner aux adhérents ce qu’ils veulent mais aussi ce dont ils ont besoin : The 6 week challenge

Le challenge interpelle, les gens ont envie d’essayer. Véritable cheval de 3 qui permet de proposer les 3 services de la box

 

Quand un client arrive : Discussuin 1.1 on discute des objectifs de la personne. On découvre ce que le client veut atteindre

Prise de mesures

Série d’entretiens en 1/1

Conseils nutrition

Transition vers cours groupés.  Pour mettre ce que les gens ont appris dans les 1/1 pour mettre en pratique en groupe.

A la fin de ce processus on évalue les objectifs qui ont été atteints.

Selon les personnes il y aura différents types de prescriptions : combien de temps nécessaire en 1/1, combien de temps en groupe …

 

Premier type de solution proposée : 1/1, cours en groupe, nutrition, coaching

Solution 2 : cours particuliers puis transition vers cours groupé puis séance nutrition

Solution 3 : 1/1, 1/1 nutrition, 1.1 encore plus poussé

 

Selon les dires du client et de son évaluation on lui propose une offre. On vend alors des résultats. Si le client veut plus de résultats il paiera plus et restera plus longtemps

 

Faire passer les messages par fb, qui renvoie vers une page qui permet de réserver.

Avant d’arriver à la page de réservation on garde précieusement les infos du prospect.

Si la personne réserve, on les rappelle pour confirmer le rdv

Ils viennent ensuite à la box et on déroule le processus.

A l’issue du challenge seulement on leur mettra en avant la qualité du coaching et la communauté (car c’est seulement un plus pour le client)

 

Moyen de faire passer le message :

  • Photo mettant en avant le résultat attendu par le prospect
  • Vidéo mettant en avant des personnes qui ont atteint leurs objectifs
  • Photo avant/après pour montrer que les progrès sont en cours
  • Vidéos explicatives du process de réservation

 

Temps de réponse au client trop long :

Si réponse en 5min on a 100x plus de chance de l’avoir comme adhérente.

Il faut tenter de répondre le plus vite possible car le prospect peu avoir rempli le formulaire pour plusieurs box ;

En répondant rapidement on leur montre qu’on propose un meilleur service et qu’on leur accorde plus d’attention.

 

Comment s’assurer que les personnes viennent au rdv pris

L’idéal est de faire venir les gens à la box le jour où ils prennent le rdv (ou le plus vite possible)

On augmente la probabilité que la personne vienne à la Box

Cela peut avoir un impact énorme sur notre business.

Si on convainc 80% des gens qui passent dans notre box de rester, on augmente drastiquement notre revenue.

 

Retour sur investissement FB :

Tout est mesurable et observable

Chaque étape a un marqueur qui permet d’identifier les points faibles.

 

 

 

 

 

Auteur :

Pauline CROSA

Thomas PACYGA

 

Merci à Florian THIN de CrossFit War Machine

Accueil

Newsletter de La French Co !

Evénements, WOD, portraits d’adhérents, conseils, challenges, recettes…
Découvrez toutes les news de la French Co, de ses boxs et de ses partenaires.