fbpx

CrossFit à l’école : témoignage de notre Co- ach institutrice, Sophie!

CrossFit à l’école : témoignage de notre Co- ach institutrice, Sophie!

« Hier j’ai eu (encore) cette conversation avec une amie, pourtant dans le milieu du sport; cette conversation sur le sport et les charges additionnelles pour les enfants, le sport à partir de quel âge ? Le sport est ce bon pour la croissance et les articulations …

Nous sommes devenus sédentaires

J’enfonce une porte ouverte mais d’où le sport serait néfaste pour les enfants ? Plus néfaste que boire du lait pour les faire grandir (dixit la pub), plus néfaste que de jouer à la tablette dans le canapé, ou plus néfaste que de leur dire « ne bouge pas » ?!?

Mon papa est né dans les années 40, il vivait à la ferme et très tôt il a porté des seaux et des bidons, des bottes de foin, sauté des haies et des murets, et ce de manière quotidienne. Son enfance était faite de ces travaux , est il devenu nain ou bossu ? Du tout ! Au contraire il a continué cette activité qui est devenue son travail durant toute sa vie.

Un manque de rigueur scientifique

L’idée selon laquelle manipuler des charges externes serait mauvaise pour la croissance des enfants, de base sur une très vieille étude qui date de la fin du XIX eme siècle sur une population d’enfants qui a eu des fractures suite à des accidents.

Ils n’ont en aucun cas choisi une population d’enfants qui ne présentaient aucune pathologie (Comme dans Game Changers , la question de la méthode scientifique se pose …). Ces enfants blessés ont donc fait de « l’haltérophilie» avec leurs médecins pendant plusieurs semaines. A la fin de l’étude : ils boitent, ne grandissent pas bien. Je vous laisse tirer vous même les conclusions … et si c’était la faute de leur accident et d’une mauvaise rééducations de leurs fractures plutôt que de la faute des charges ?

N’empêche que depuis plus de 100 ans on pense que ce sport est mauvais pour les enfants, c’est comme le fer dans les épinards (une erreur de frappe de virgule dans le rapport d’analyses).

La musculation a un impact positif sur le développement musculo-squelettique

Ouf ! nous sommes en 2020 et la science a fait des progrès. On sait avec certitude que l’emploi de charges externes et les mouvements poly articulaires sont BONS et NÉCESSAIRES pour le développement des enfants, ils favorisent l’ostéogenèse (croissance osseuse) et permettent de lutter contre l’obésité.

La question de l’âge; je rappelle que la scolarité est obligatoire à partir de 3 ans et que dans les Programmes de l’Education Nationale la motricité est une activité qui doit être quotidiennement pratiquée par les enfants, ce n’est qu’a l’école primaire que les APS passent à 3h par semaine. Les kids ont besoin de bouger, de se mouvoir dans l’espace, de grimper, de porter, de lancer, de s’exprimer avec leur corps pour le renforcer et en prendre pleinement conscience.

À noter également qu’à l’entrée au collège les enfants auront des cartables atteignant parfois la moitié de leur poids de corps, autant leur apprendre les bons gestes et les bonnes postures en plus de les renforcer dès le plus jeune âge. Ce renforcement ne pourra s’exercer qu’avec l’utilisation de charges externes, bien sûr pas à 100kg.

Pour les enfants il faut bien sûr veiller à l’intensité en fonction de leur âge, de leur fatigabilité, de leur développement, de leur rythme et de leur envie.

CrossFit Kids, la meilleure activité physique!

Le CrossFit Kids pourquoi ? Je crois que le principal atout de cette méthodologie est l’aspect ludique, en effet le jeu occupe une place centrale dans le CrossFit Kids. Toute séance de CrossFit Kids se conclue par un jeu, jeu collectif, jeu de cohésion ou jeu traditionnel, on s’amuse ensemble pas « contre » afin de développer au maximum l’esprit d’équipe, d’entraide et le renforcement de l’esprit communautaire si prégnant dans le CrossFit.

Le CrossFit a l’école est très développé aux Etats-Unis et au Canada, dans beaucoup d’écoles on débute la journée par un entraînement avec si possible de la gym à base de postures inversées (handstand, bear walk, wall walk …) car on sait désormais qu’avoir la tete en bas stimule des hormones qui aident dans les acquisitions scolaires et la concentration, et jouent également un grand rôle dans l’apaisement émotionnel.

Les enfants qui s’entraînent régulièrement ensemble sont moins enclins aux disputes et aux conflits, ils se connaissent et se respectent davantage. Aucune hésitation le CrossFit c’est pour tous les enfants! Rejoignez le futur et inscrivez vos enfants au CrossFit dans une Box affiliée avec des coachs certifiés et diplômés.

Auteur:

Comments are closed.

Newsletter de La French Co !

Evénements, WOD, portraits d’adhérents, conseils, challenges, recettes…
Découvrez toutes les news de la French Co, de ses boxs et de ses partenaires.